Année de finition des travaux selon Roger : 2011

ANDERLECHT Autre sujet a-bordé pour la première fois par le président : l'agrandissement du sta- de. "Je ne crois plus que le nouveau stade des Diables à Schaerbeeck pourra être construit avant 2016 , indique Vanden Stock. Anderlecht ne peut pas se permettre d'attendre si longtemps. On a donc essayé de recontacter la commune d'Anderlecht pour envisager une extension du stade actuel. Je ne peux en dire plus pour le moment, si ce n'est que les contacts ont été positifs."

En d'autres mots, on se dirige vers une solution (au moins) temporaire. Jusqu'en 2016, Anderlecht jouerait au Parc Astrid. Et par après, il n'est pas exclu qu'il y reste pour les matches normaux et qu'il déménage au Stade National pour ses grandes affiches, comme en Ligue des Champions. Malgré le silence radio convenu, Roger Vanden Stock a quand même voulu donner quelques détails. "L'extension devrait se faire dans un court laps de temps : de 2 à 3 ans. Et la capacité sera d'au moins 30.000 places assises. Je sais que ce n'est pas 50.000 places mais on pourrait faire mieux que certains stades de 50.000. Et on pourra enfin organiser de grands événements de football dans un stade belge."

Stade national : encore 4 sites

Entre-temps, on ne sait toujours pas avec certitude où sera construit le grand stade national.

Quatre sites sont encore possibles : Schaerbeek Formation, un site à Evere, le parking C du Heysel et la démolition puis reconstruction du stade Roi Baudoin.

La piste de Schaerbeek conserve la préférence des autorités publiques, mais pourrait tomber à l'eau si la pollution s'avère trop grande. Alain Courtois, devant la nécessité d'avoir un stade achevé à Bruxelles pour 2016, veut accélérer les choses : il espère que le choix définitif du site sera fait d'ici fin juin. Le futur stade national pourra accueillir 60.000 spectateurs, répartis sur trois anneaux.



© La Dernière Heure 2008