Le racisme dans le football et dans la société en général fait encore des ravages. La preuve avec Seid Visin, un ancien joueur de l’académie de l’AC Milan. Oppressé, il n’a plus supporté la pression et s’est suicidé. Il a été retrouvé chez lui avec une lettre d'adieu dans laquelle il explique son acte désespéré.

"Où que j’aille, où que je sois, je ressens le poids des regards sceptiques, biaisés, dégoûtés et effrayés des gens. (…) Quelque chose a changé en moi. C’est comme si j’avais honte d’être un Noir, comme si j’avais peur d’être considéré comme un immigré", explique-t-il. "Je me souviens que tout le monde m’aimait. Partout où j’allais, tout le monde me parlait avec joie, respect et curiosité", relate le jeune né en Éthiopie mais adopté et élevé par une famille italienne.

Mais, tout cela a vite changé lorsqu’il décide d’arrêter le football. "J’avais pu trouver un travail que j’ai dû quitter parce que trop de gens, surtout les plus âgés, refusaient mes services. Ils m’ont accusé d’être responsable, car beaucoup de jeunes (et blancs) italiens n’ont pas pu trouver de travail", dénonce-t-il. "Je veux juste me rappeler que les épreuves et les souffrances que je vis ne sont qu’une goutte d’eau par rapport à l’océan de souffrance, vécu par ceux qui préfèrent mourir au lieu de mener une existence dans la misère et l’enfer" a-t-il conclu dans sa lettre.