Nicaise a réalisé un match plein... sans commettre de fautes

GENK Pendant que les Montois peaufinaient les détails en vue du déplacement à Genk, Benjamin Nicaise se défendait devant le comité sportif. Et dire que le médian français aurait pu rater ce match en cas de suspension préventive ! Omniprésent et auteur du second but, le Français n'a, en prime, commis pratiquement aucune faute.

"Mon travail est de récupérer et en étant un gentil garçon, c'est plus difficile à réaliser. Je ne suis pas méchant. J'ai peut-être été maladroit à l'une ou l'autre reprise mais ce soir, c'est une réponse à ceux qui disent que je ne suis qu'un joueur rugueux. Il faut s'inspirer du haut niveau : Vieira et Makelele ne sont pas des anges !"

La partie d'hier l'a confirmé : le visage de l'Albert est différent lorsque Nicaise est présent sur la pelouse.

"Si c'est le cas, tant mieux mais c'est difficile de parler de moi. J'ai peut-être un jeu atypique, un profil différent de celui d'Hocine. Il ratisse, va au duel et joue court. J'aime aussi ça et je le fais peut-être de manière différente. On est complémentaire."

Valeureux lorsqu'il s'agit d'aborder un adversaire prestigieux, les Montois pataugent en d'autres circonstances. Or, ne pas battre Zulte après pareil match ne servirait à rien.

"À rien du tout, même ! C'est un point sur lequel on doit progresser. Cela dit, c'est encourageant quand on sait que plusieurs chocs nous attendent... Ce qui est sûr, c'est qu'on a du mal à la maison. Il faudra corriger ce défaut face à Zulte, emmené par un redoutable attaquant : mon pote Leye, avec qui j'ai joué à Amiens."



© La Dernière Heure 2008