"Patrick Vieira a été champion du monde (en 1998). Il est né au Sénégal et a donc des racines africaines. Ce choix était donc tout à fait justifié"


JOHANNESBURG La FIFA estime que le choix du Français Patrick Vieira pour brandir la coupe du monde au concert d'ouverture du Mondial jeudi à Johannesburg était "tout à fait justifié", en réponse à des critiques formulées par l'Italie.

"Patrick Vieira a été champion du monde (en 1998). Il est né au Sénégal et a donc des racines africaines. Ce choix était donc tout à fait justifié", a déclaré le porte-parole de la FIFA, Nicolas Maingot dimanche matin.

Samedi, le président de la Fédération italienne (FIGC), Giancarlo Abete, s'était étonné que ce soit Vieira, et non un Italien champion du monde, qui ait symboliquement remis le trophée à l'Afrique du Sud lors du concert de Soweto.
"La remise (du trophée) de la Coupe du monde à l'Afrique du Sud par le Français Patrick Vieira est une gaffe de la FIFA", avait-il insisté.

"Les Italiens ont été invités, mais ils n'ont pas pu venir, ce qui est tout à fait compréhensible, en pleine préparation", a affirmé Nicolas Maingot, alors que M. Abete avait affirmé qu'aucun joueur italien et champion du monde n'avait reçu d'invitation officielle.

"Il y a seulement eu une demande informelle pour la présence d'Andrea Pirlo (milieu et champion du monde), qui est actuellement blessé", avait précisé M. Abete.

Au cours de la soirée, Danny Jordaan, le président du Comité d'organisation, et Jérôme Valcke, le secrétaire général de la FIFA, ont fait lever la Coupe du monde à Patrick Vieira, un geste symbolique destiné à remettre le trophée au pays organisateur.

© La Dernière Heure 2010