Les Visétois veulent terminer en beauté après la victoire contre Deinze

VISÉ Plus que cinq fois dormir, et les Visétois disputeront la rencontre la plus importante du championnat. L'occasion de ponctuer en beauté une saison synonyme de course-poursuite et donc particulièrement éprouvante sur le plan nerveux. A vrai dire, personne ne comprendrait qu'après une telle remontée, les hommes de Jean-Pierre Philippens butent sur la dernière marche, celle du maintien ferme et définitif, surtout après une nouvelle prestation convaincante en déplacement à Gand contre Deinze.

«Ce qui est sûr, c'est que nous jouerons pour gagner, affirme Nagib Madjer El Abbadi. Nous jouons mieux en attaquant comme contre Deinze. Ce fut dur en début de rencontre puisque les Flandriens ont mieux conservé le ballon que nous. Mais par la suite, nous avons pris le dessus et nos adversaires ne se sont pas créé de véritables occasions.»

Bref, le plus difficile était d'ouvrir la marque, chose qui fut faite à la 36e minute de jeu par l'intéressé et de manière spectaculaire qui plus est. «C'est la seconde fois que je conclus victorieusement ce type de talonnade, poursuit l'attaquant visétois. La première fois c'était contre l'Union. Je me dois de souligner le travail de Guillaume (NdlR: Gillet, auteur d'une prestation trois étoiles à Gand) qui me sert le ballon exactement comme il le faut. Ensuite, nous n'avons plus rien lâché et nous avons pu jouer notre jeu avec des contre-attaques offensives. Nous étions plus libérés et la seconde période ne posa aucun problème.»

Reste donc un dernier devoir à accomplir avant de souffler et d'enterrer cette saison difficile: «On revient de loin et on veut terminer ce que nous avons commencé. On essayera de l'emporter car c'est la manière la plus naturelle pour nous d'aborder la rencontre. Inutile de penser à la tranche, le maintien avant tout...»

© Les Sports 2005