Le gardien de Mouscron ne rejoindra finalement pas les Mauves

MOUSCRON Michaël Cordier prendra place sur le banc anderlechtois à la reprise du championnat. Le Sporting avait eu des contacts avec l'agent de Volders en début de semaine. Visiblement, ces discussions n'ont pas débouché sur du concret.

"Honnêtement, je n'ai jamais pensé rejoindre Anderlecht après la trêve. C'est très flatteur qu'un grand club belge ait pu imaginer se lier avec moi, mais je ne me prenais pas la tête avec ces histoires de transferts" , explique celui qui a déjà sauvé beaucoup de points pour l'Excel cette saison. Volders le répète depuis plusieurs jours, ce qu'il aime avant tout c'est jouer.

"Une carrière dure au maximum quinze ans. Il y a quelques années, j'en ai déjà perdus trois. Ce qui m'intéresse, c'est d'avoir du temps de jeu. En plus, j'ai encore trois ans et demi de contrat avec l'Excel."

L'option anderlechtoise d'enrôler une doublure de Schollen pour six mois ne collait donc pas vraiment avec ses ambitions. Le Sporting Anderlecht s'est finalement tourné vers le troisième gardien du FC Brussels.

"Les dirigeants du RSCA ont fait un choix tout à fait logique. Michaël Cordier a beaucoup de talent. Je ne connais pas beaucoup de troisième gardien en division 2 qui n'accepteraient pas une telle opportunité."

Anderlecht rayé de la liste, le Standard, Bruges ou Genk restent des destinations envisageables.

"Je suis ambitieux et reste donc ouvert aux discussions avec des clubs jouant le haut du championnat. Mais pour le moment, je ne pense qu'à une seule chose : mon match face au Club Bruges" , conclut, très honnêtement, Mark Volders.



© La Dernière Heure 2008