"Depuis longtemps Monsieur Wenger critique l'équipe de France en permanence", a poursuivi Domenech

PARIS Le sélectionneur de l'équipe de France de football, Raymond Domenech, ne supporte plus les critiques du manager d'Arsenal Arsene Wenger.

Wenger accuse ouvertement l'équipe de France de football pour les blessures répétées de son attaquant Thierry Henry cette saison. Mardi soir, l'ancien entraîneur de Monaco a déploré que le buteur des Gunners ait été contraint de disputer des matches amicaux après la Coupe du monde alors qu'il était physiquement "sur les rotules".

"Monsieur Wenger commence sérieusement à me fatiguer et à fatiguer beaucoup de monde", a commenté Domenech jeudi au cours d'une conférence de presse. "Il n'a pas la science infuse. Quand il dit que quelqu'un qui a joué un match au mois d'août se blesse au mois de mars, je ne sais pas comment expliquer ça. Il oublie de dire qu'à chaque fois que Thierry Henry a joué des matches avec équipe de France, il a joué trois jours après avec Arsenal."

Henry est forfait pour le reste de la saison en raison de ses blessures. Touché récemment aux ischio-jambiers de la jambe gauche, au nerf sciatique et au cou-de-pied, Henry a ressenti une douleur rédhibitoire la semaine dernière lors de l'élimination des Gunners par le PSV Eindhoven en 8e de finale de la Ligue des champions.
Le meilleur buteur en activité des Bleus relevait juste d'une blessure au pied. Il ne participera pas aux prochaines rencontres qualificatives de l'équipe de France pour l'Euro 2008.

"On a joué en août le match contre la Bosnie avec lui. Il était soi-disant fatigué, mais M. Wenger avait besoin de ses services pour jouer contre Aston Villa", a poursuivi Domenech, renvoyant à Wenger la mauvaise gestion de son joueur.

"Après les Iles Féroé, M. Wenger avait besoin de lui contre Watford. Après l'Italie, M. Wenger avait besoin de lui contre Middlesbrough, après l'Argentine, M. Wenger avait besoin de lui contre Wigan (...). Et après le match contre la Grèce, il a joué 45 minutes contre Newcastle. (En équipe de France), on ne s'est jamais permis de prendre de risque avec un joueur blessé. On fait attention aux joueurs et nous avons la conscience tranquille."

Henry a inscrit 12 buts cette saison, dont 10 en Premier League. Il en avait inscrit 33 la saison dernière, dont 27 en championnat et avait été désigné "joueur de l'année" en Angleterre.

"Depuis longtemps Monsieur Wenger critique l'équipe de France en permanence", a poursuivi Domenech. "Il a critiqué Platini le jour de son élection (à la présidence de l'UEFA). Ce n'est pas parce qu'on est en difficulté dans son club qu'on va voir chez les autres."
Domenech a toutefois reconnu qu'il existait un vrai problème de calendrier pour les joueurs internationaux, en lice sur tous les fronts.

"Maintenant, Thierry Henry est blessé, ça le pénalise lui surtout", a dit le sélectionneur. "Le plus meurtri dans cette histoire, c'est lui. Posons les vrais problèmes. En attendant, je souhaite qu'il revienne le plus tôt possible."

Alors qu'Arsenal a annoncé que l'attaquant des Bleus était forfait jusqu'à la fin de la saison, Domenech espère qu'il pourra faire son retour dès le mois de juin et jouer ainsi avec l'équipe de France contre l'Ukraine et la Géorgie les 2 et 6 juin prochains en éliminatoires de l'Euro.