Football

Marc Wilmots se rendra cette semaine à Téhéran, la capitale iranienne, pour signer son contrat en tant que sélectionneur national de l'Iran, annoncent plusieurs médias iraniens lundi.

Wilmots, 50 ans, pourrait signer un contrat jusqu'après la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Wilmots serait également autorisé à amener deux adjoints avec lui. Cependant, la Fédération iranienne de football (FFI) n'a encore rien confirmé.

Dimanche une liste de candidats à ce poste a été révélée. Les Néerlandais Dick Advocaat et Bert van Marwijk et le Français Hervé Renard étaient les autres noms qui étaient apparus.

L'Iran est sans entraîneur national après le départ le 31 janvier de Carlos Queiroz, qui a choisi un nouveau défi en Colombie. Queiroz était l'entraîneur national de l'Iran depuis avril 2011 et a mené le pays à deux reprises en phase finale de la Coupe du Monde.

Lors de la dernière Coupe d'Asie, l'Iran avait atteint les demi-finale (défaite 3-0 face au Japon) le 28 janvier dans les Emirats.

Wilmots, qui a mené la Belgique du 15 mai 2002 au 14 juillet 2016, n'a plus entraîné depuis son départ du poste de sélectionneur de la Côte d'Ivoire le 15 novembre 2017. Un autre entraîneur belge est actuellement en Iran. Georges Leekens, autre ancien coach des Diables Rouges, est en charge de Tractor Sazi.