Il est à Mons depuis une semaine et pourtant, ce n’est qu’hier qu’il s’est entraîné sous les ordres d’Enzo Scifo pour la première fois. Titulaire sur la gauche de la défense des Espoirs lundi soir à Genk, Wesley Yamnaine (à gauche sur notre photo) a fait si bonne impression qu’il signera dans les prochains jours son déménagement en Belgique.

Après deux saisons en Italie, le natif de Castres souhaitait se rapprocher de son pays d’origine.

"La direction romaine pensait plutôt à un prêt en Serie B ou en Serie C ", explique le défenseur de 20 ans. "J’ai des objectifs clairs, et notamment un retour en sélection française. Or une telle aventure ne m’aurait pas permis d’avancer. Si j’ambitionnais une carrière italienne, à la limite… Mais je pense avoir un jeu plus anglo-saxon. Je suis un arrière, mais j’aime aller de l’avant, pistonner sur mon côté. Mon objectif ultime, c’est l’Angleterre."

Malgré une totale inexpérience en équipe première, Wesley ne vient pas à Mons pour faire de la figuration. Il veut frapper fort et vite, malgré la concurrence de Pieterjan Monteyne.

"Une fois que j’aurai retrouvé la forme physique, j’espère gagner ma place le plus rapidement possible. Je viens pour être titulaire !"

Yamnaine n’a pas toujours été l’arrière gauche qu’il est aujourd’hui. Au sein du réputé centre de formation rennais, c’est en défense centrale que les éducateurs l’alignaient.

"Ce n’est qu’une fois à Parme que j’ai été repositionné sur le côté gauche. En six mois, ma progression a été énorme. Je ne m’y attendais pas. À tel point que dès janvier, l’AS Rome s’intéressa à moi. Six mois plus tard, j’intégrais le noyau A romain. Je peux dire que j’ai côtoyé le vrai très haut niveau. Cela m’a permis d’apprendre aux côtés d’un gars comme Totti, mais aussi Balzaretti, élu la saison dernière meilleur arrière gauche du Calcio ."

Quant à Yamnaine, il était, paraît-il, un des préférés d’Alberto De Rossi, le père de Daniele qui entraîne la Primavera romaine. À découvrir bientôt sur les pelouses belges...