Youri Tielemans explique en quoi la naissance de Melina va changer sa vie.

Youri Tielemans a vécu la semaine la plus intense de sa vie. La victoire à Nicosie n’y est pour rien. À 19 ans et 10 mois, il est devenu papa pour la première fois. Lors d’une conférence de presse improvisée à l’aéroport de Larnaca, le jeune père a décrit ses sentiments.

Alors, Youri, votre suspension à Malines est tombée au bon moment.

"Oui, parce que ma compagne est entrée à l’hôpital ce soir-là. J’ai suivi le match via Livescore, parce qu’il n’y a pas de Telenet ou d’autre chaîne payante dans les chambres d’hôpital. À 4 heures du matin, Melina est née."

Étiez-vous fort ému ?

"C’est une émotion beaucoup plus intense que celle qu’on ressent en marquant un but. Mais j’ai quand même mordu sur ma chique. Ma compagne, elle, a souffert suite aux contractions. La naissance même était le plus beau moment de ma vie. Depuis Chypre, j’ai skypé pour voir ma petite fille, que j’ai quittée après trois jours."

Vous n’êtes pas le premier grand joueur qui est papa à un très jeune âge. Les Hazard en sont le meilleur exemple.

"C’est un choix volontaire d’être papa si jeune. Mon bébé va me donner encore plus de stabilité dans ma vie. Et je vais encore plus évoluer en tant qu’être humain."

Allez-vous changer les langes vous-même ?

" (Étonné) Mais bien sûr ! C’est normal. Seulement, j’essaierai de me reposer quand j’en aurai besoin."

Youri prêt pour un départ

"La Ligue des champions ? D’abord mon développement personnel…"

D’ici à un an, Youri Tielemans ne devrait plus être à Anderlecht. Même si, lors de sa conférence de presse, il a été très discret au sujet de son avenir, une petite phrase a quand même trahi le fait qu’il voulait partir.

"Si je veux rester à Anderlecht si le Sporting se qualifie pour la Ligue des champions ? Tout joueur veut participer à la C1 . Mais il faut que je pense tout d’abord à mon développement personnel."

En d’autres mots : pour évoluer, il faut partir vers un plus grand championnat. Les (grands) clubs qui le veulent sont nombreux. Tielemans : "Je n’y prête pas trop attention. C’est quelque chose pour mon agent. Moi, j’essaie juste d’enchaîner les bonnes prestations. Mon prix ? Ça, c’est quelque chose pour le club."