23e journée. Club Bruges 1 Saint-Trond 0


BRUGES De nouveau privé de Stijnen, en délicatesse avec ses adducteurs pendant l'échauffement, puis, très vite, de Maertens, qui s'est blessé à la cheville en cédant, en retrait, un ballon anodin à Verbauwhede, le Club Bruges n'a pas entamé son opération réhabilitation, hier soir, devant son public toujours aussi nombreux : il a, seulement, remporté la victoire.

Le Club a, certes, monopolisé le ballon mais il n'en a pas souvent fait bon usage. Statiques, peu imaginatifs, très imprécis, noués, attaquant sans rythme, les Brugeois ont péché à la construction et à la concrétisation, en dépit des tentatives de clarification de Leko et des trop rares sollicitations de Van Heerden.

Boeckx a bien saisi la chance que lui avait offerte Henk Houwaart, qui est revenu sur son intention de quitter Saint-Trond à la fin de la saison. Coup sur coup, le jeune Trudonnaire a ainsi dévié, d'une manchette, un coup de tête d'Ishiaku sur un centre de Van Heerden, à la 20e minute, puis un tir de Van Heerden sur un service latéral de Leko. Il s'est ensuite retourné le petit doigt en plongeant sur un envoi peu appuyé d'Englebert. Il aurait pu s'incliner à la 29e quand, sur un nouveau centre de Leko, le coup de tête d'Ishiaku frappa la base du montant. Pendant une petite demi-heure, Saint-Trond, qui travaillait bien ses contres, n'avait guère quitté son camp.

Si un excellent tir de Chimedza frôla l'angle du but à la 48e minute, le Club continua de dominer et parfois de pilonner un excellent bloc trudonnaire. A la 53e, Boeckx se détendit encore sur un envoi croisé de Leko. A la 66e, Salou remporta un duel aérien avec Boeckx mais son ballon fila à côté du but. A la 70e, Van Heerden ponctua un bref effort personnel d'un envoi sur le montant, le deuxième du match. Puis Boeckx détourna au-dessus de son but un superbe envoi d'Ishiaku.

Le Club, qui continuait de négliger les flancs, ne trouvait pas l'ouverture. Sa reconversion offensive demeurait, également, trop lente. A la 81e, sur un coup franc de Vermant, Salou, de près, tira sur Boeckx. Sur une rare réaction trudonnaire, Sishuba, dans le rectangle, manqua une belle occasion. Il allait s'en mordre les doigts. Sur la réaction, Leko, esseulé sur la gauche, centra au point de penalty. Bien seul lui aussi, Yulu-Matondo s'éleva parfaitement et, de la tête, trompa enfin Boeckx (1-0).


Club Bruges : Verbauwhede, Priske, Maertens (10e Vandelannoite), Cle- ment, Klukowski, Englebert (63e Yu- lu-Matondo), Vermant, Van Heer- den, Leko, Ishiaku (89e Govzdeno- vic), Salou.

Saint-Trond : Boeckx, Van Ouden- hove (87e Bouslama, Hayen, Vanc- zak, Mulemo, Chimedza, Simaeys, Delorge, Kadu (62e Debroux), Sishu- ba, Munyaneza.

Arbitre : M. Vervecken.

Avertissements : Munyaneza, Ver- mant, Clement, Chimedza, Debroux.

Le but : 86e Yulu-Matondo (1-0).



© La Dernière Heure 2007