On le sait depuis longtemps, Zlatan Ibrahimovic est bien plus qu'un joueur de foot. Et il l'a encore prouvé ce jeudi soir. Attendu en début de soirée au Théâtre Ariston en tant qu'invité permanent et co-présentateur du Festival de la chanson italienne, le Suédois est arrivé avec trois heures de retard.A défaut de plates excuses, le bad boy a expliqué dès son arrivée le pourquoi du comment.

"Il y avait un accident sur l’autoroute", commence-t-il lors de l'événement retransmis sur la Rai et suivi par des millions de téléspectateurs. "Au bout de trois heures, je demande au chauffeur de me laisser sortir. J’arrête un motard et lui demande s’il peut m’emmener. Heureusement, il était pour Milan." Incroyable mais vrai ! Pendant plus de 60 kilomètres, celui qui s'était tendu avec Romelu Lukaku il y a quelques semaines se retrouve accroché à un parfait inconnu en motostop ! "Quand on arrive à Sanremo, le motard m’assure que c’était sa première fois sur l’autoroute (...) J’ai fait 60 kilomètres en moto pour sauver mon festival", a-t-il expliqué à l'animateur Amadeus.

Une histoire digne d'un film. Mais Ibrahimovic n'aurait-il pas menti pour camoufler son retard de star? "J'ai tout pris en vidéo" a-t-il juré. Preuve à l'appui, la Rai décide quelques minutes plus tard de diffuser la vidéo. Sur cette dernière, on y voit le joueur de l'AC Milan, casque vissé sur la tête et masque sur le nez en pleine bourre sur l'autoroute. 


La Radio Monte Carlo est parvenue à retrouver le motard en question. Pour nos confrères, il a raconté cette histoire rocambolesque. "Il y avait beaucoup de trafic hier, j'avais décidé de sortir en moto. Je rentrais chez moi et j’étais à l'arrêt dans les bouchons. Je vois une voiture noire avec 2 personnes. Je me dis 'Mais ça c’est Ibra'. Le conducteur baisse la vitre et me dit ‘Zlatan veut que tu l’emmènes à Sanremo'. Je réponds bien évidemment oui. En plus, je suis pour Milan."

Même sa femme n'a pas cru le motard, tout heureux de faire un bout de chemin avec son idole. "J’avais un casque sous la selle, j’appelle ma femme et je lui dis 'Je suis en train d’emmener Ibrahimovic à Sanremo'. Elle ne m’a pas cru. Ibra voulait conduire ma moto, mais je lui ai dit : 'Non Ibra, c'est moi qui conduis'. Ce qu'il a dit est vrai, je suis un motard du dimanche, je n'avais jamais pris l'autoroute (...) Ibra est très gentil. Il m’a demandé comment il pouvait me remercier, il m’a dit qu’il allait m’envoyer un maillot. Je n’ai même pas réussi à prendre une photo en arrivant, il était très pressé. Il est descendu de la moto pour filer directement au théâtre. Au final, ma femme m’a cru. Mon mariage est sain et sauf" explique-t-il en rigolant.

Une fois son arrivée actée, Ibra a continué à faire le show. Notamment en s'essayant à la... chanson. Avec le coach de Bologne Sinisa Mihajlovic, ils ont massacré les paroles de la chanson "Io Vagabondo" des Nomadi, un célèbre groupe italien. Incorrigible Zlatan.