La moisson a été bonne pour les deux Belges engagés aux 12 Heures de Sebring. On retrouve même l'un d'entre eux sur la plus haute marche du podium de sa catégorie. Après avoir signé la pole position, Jan Heylen et ses équipiers Patrick Long et Ryan Hardwick ont concrétisé avec la victoire en GTD à l'issue du tour d'horloge floridien. La Porsche 911 GT3-R n°16 engagée par le Wright Motorsports est toujours restée dans le groupe de tête et a animé avec brio la classe. La faillite de la Ferrari 488 n°63 Scuderia Corsa en vue de l'arrivée lui a définitivement offert le leadership. Heylen et ses camarades comptent trois secondes de bon sur l'Aston Martin Vantage GT3 n°23 Heart of Racing de James-Turner-De Angelis et cinq sur l'Acura NSX GT3 MSR n°86 de Farnbacher-McMurry-Michimi.

Pour la dernière course des 911 RSR en GTLM, Porsche GT Team s'est offert des adieux de rêve. La n°911 de Tandy-Makowiecki-Bamber s'est offert la pole position et la victoire après avoir profité parfaitement de l'incident ayant frappé à quelques minutes du terme la BMW M8 n°25 de Philippi-Herta-Spengler alors leader. La firme de Zuffenhausen signe même le doublé car à la n°912 que Laurens Vanthoor partageait avec Neel Jani et Earl Bamber. Le Limbourgeois a peut-être perdu la course en étant impliqué dans un accrochage avec la Corvette n°3 à deux heures de l'arrivée, ce qui entraîné le changement de l'aile avant droite. Soit, Vanthoor achève la tête haute sa collaboration avec le team officiel Porsche en Amérique du Nord. Le podium est complété par la BMW M8 n°24 de Krohn-Edwards-Farfus.

Et la victoire au général dans tout cela ? Après Nissan-Onroak et Cadillac lors des deux dernières éditions, c'est au tour de Mazda de décrocher la timbale. La n°55 de Jonathan Bomarito, Harry Tincknell et Ryan Hunter-Reay a profité de la crevaison dans la toute dernière heure de course ayant affecté la voiture-soeur n°77 pour prendre la tête et s'imposer. Pour son centenaire, le constructeur japonais ne pouvait pas rêver mieux comme cadeau. Médaille d'argent pour l'Acura n°6 de Cameron-Pagenaud-Montoya. Le Team Penske s'assure du titre pour sa dernière saison de en IMSA grâce à l'Acura n°7 de Taylor-Castroneves-Rossi, 8ème à Sebring. Après ses ennuis, la Mazda n°77 de Pla-Nunez-Jarvis sauve la 3ème marche du podium.

© Porsche