Le dernier départ de Georges Hacquin

L'un des derniers "gentlemen drivers" nous a quittés la nuit dernière.

Le dernier départ de Georges Hacquin
©G. Hacquin

L'un des derniers "gentlemen drivers" nous a quittés la nuit dernière.

C'était un grand monsieur, un des derniers "Mohicans" du sport auto belge avec Georges Harris. Il a pris son dernier départ pour son dernier voyage la nuit dernière, à l'âge de 96 ans.

Georges Hacquin était un des 101 Belges ayant participé aux 24H du Mans, en 1957 au sein de l'Ecurie Nationale Belge. L'année suivante, il avait été sacré champion de Belgique des rallyes. Il avait remporté les Boucles de Spa en 1961.

Ancien pilote officiel Simca et Citroën, il avait cumulé pas mal de succès. On l'avait vu aussi participer plusieurs fois aux 24H de Francorchamps, au Liège-Rome-Liège ainsi qu'au Paris Dakar dans les années 80.

Nous avions le souvenir d'un monsieur d'une grande gentillesse. Ancien ami de Lucien Bianchi, il avait lancé en sa mémoire le Trophée Lucien Bianchi récompensant chaque année un pilote lors de l'épreuve portant son nom.

Toujours prêt à conseiller et encourager les jeunes, Georges, qui n'est pas une victime de plus du Coronavirus, a rejoint son épouse adorée Ninie. Après son décès, il avait confié à son ami proche Lucien Beckers : "Un homme n'est rien sans sa femme..."

A sa famille et amis, la rédaction auto de la Dernière Heure présente ses plus sincères condoléances. Bonne route Georges...

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be