De Pilette à Baguette: le défi belge à Indianapolis

Retour sur ces huit Belges qui ont pris le départ de la classique américaine depuis 1913.

De Pilette à Baguette: le défi belge à Indianapolis
©DR
A l'inverse de nos voisins français et hollandais, les Belges ne peuvent pas s'enorgueillir d'avoir un Belge ayant inscrit son nom au panthéon des 500 miles d'Indianapolis. Pourtant, des Belges qui ont pris le départ de la plus grande des courses américaines, il y en a quasiment depuis que l'épreuve existe. Dès 1913, soit la 3e édition d'Indy 500, on retrouvait en effet la trace d'un noir-jaune-rouge sur la liste des engagés du Brickyard. Et la victoire s'est parfois refusée à la plupart d'entre eux pour peu de choses. Nous vous proposons de revenir sur ces huit Belges qui ont eu la chance de disputer la classique américaine.

Théodore

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité