Médaille d’argent pour Weerts-Vanthoor

La victoire pour la Porsche GPX de Mathieu Jaminet, Earl Bamber et Matt Campbell.

Médaille d’argent pour Weerts-Vanthoor

Pour la sixième fois lors des onze dernières courses de GT World Endurance, une Porsche s’est imposée dans le Var samedi soir lors des 1 000 km du Castellet.

Et après Dinamic Motorsport à Monza, c’est l’écurie GPX-ART qui l’a emporté avec la 911 GT3 du trio Mathieu Jaminet, Earl Bamber et Matt Campbell. C’est pourtant la Lamborghini Huracan des polemen Caldarelli-Mapelli-Bortolotti qui a mené durant la majeure partie des 6 h de course.

Mais lors de son dernier relais, à quarante minutes de l’arrivée, Marco Mapelli a d’abord craqué sous les assauts de la Porsche de Matt Campbell revenue dans son sillage direct grâce à l’intervention de l’unique voiture de sécurité. Puis l’Italien, en difficulté avec ses pneumatiques, a dû laisser passer la Ferrari 488 de Fuoco-Rigon-Illott et dans les derniers hectomètres n’a pu contrer une attaque de Dries Vanthoor.

La 488 de chez Iron Lynx, pénalisée de dix secondes pour une infraction lors de son dernier "pit-stop" (elle chutait dès lors au 5e rang derrière la voiture sœur de Pierguidi-Ledogar-Nielsen), l’Audi R8 LMS de nos compatriotes Dries Vanthoor et Charles Weerts associés au Sud-Africain Kelvin van der Linde, décrochait finalement in extremis le premier accessit au terme d’une superbe remontée depuis le 14e rang. Une fois encore, malgré un handicap de vitesse de pointe, l’équipe montoise a su tout optimaliser pour se relancer au championnat avant le grand rendez-vous des 24H fin juillet. Bravo !

Week-end encore difficile pour Fred Vervisch, dixième seulement sur l’Audi Saintéloc, tandis qu’après l’abandon très précoce de Louis Machiels, Sarah Bovy et ses équipières ont atteint leur objectif en menant leur Ferrari 488 au 30e rang final, le sixième (sur 14) en Pro-Am. Un sans-faute de bon augure pour la suite.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be