ePrix de Puebla (Course 1): Vandoorne remonte en 7e place, doublé Audi sur tapis vert

On se peut mordre les doigts chez Porsche, Pascal Wehrlein perdant la victoire sur une erreur stupide de son team.

Porsche aurait dû gagner la première course de l'ePrix de Puebla pour décrocher son succès inaugural en Formula E. Mais le team allemand a commis une erreur monumentale qui a disqualifié son pilote Pascal Wehrlein, qui avait signé la pole avant de conserver le commandement. La formation de Wiessach avait en effet omis une désignation dans le train de pneus utilisé pour la course. Les stewards n'avaient d'autre choix que de déclasser le bolide blanc. On va longtemps reparler de cette erreur qui est indigne d'une formation aussi sérieuse que Porsche.

A l'issue d'une course animée où de nombreux accrochages ont eu lieu, notamment au niveau de la zone d'Attack Mode, c'est Audi Sport qui a émergé pour s'offrir un plantureux doublé. Grâce à un meilleur rendement énergétique, Lucas di Grassi et René Rast offrent aux anneaux un résultat bienvenu alors que la firme d'Ingolstadt fera ses adieux à la FE en fin de saison. Débordé dans les derniers tours par les monoplaces rouges et blanches, Edoardo Mortara sauve toutefois la 3e place pour le compte du team Venturi dirigé par Jérôme d'Ambrosio.

Stoffel Vandoorne a pour sa part profité des incidents pour signer un résultat inespéré quand on sait que le Belge s'est élancé depuis une lointaine 21e position. Le pilote Mercedes limite bien les dégâts en prenant la 7e place derrière Alexander Sims (Mahindra) devant Jake Dennis (BMW) et Antonio Félix da Costa (DS Techeetah), devançant par ailleurs Mitch Evans (Jaguar), Nyck de Vries (Mercedes), Alex Lynn (Mahindra) et le leader du championnat Robin Frijns (Envision Virgin).

Au classement provisoire, Frijns (62 points) précède de Vries (59 points) et Rast (57). Vandoorne se maintient à la 6e place avec 54 points. La course 2 de l'ePrix de Puebla a lieu ce soir à 23 heures, heure belge.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be