Thierry Boutsen a rajeuni de 35 ans !

Notre ancien pilote de F1 était en action sur le vieux circuit de Spa cette semaine.

Thierry Boutsen a rajeuni de 35 ans !

Ceux qui étaient présents dans le paddock de Spa-Francorchamps après l’arrivée du WRC ne se sont pas trompés : quelque chose se tramait pour fêter les 100 ans de la piste ardennaise. Mercredi a apporté une réponse avec une démonstration de F1 historique sur un tronçon du vieux tracé. Hormis l’un ou l’autre tournage promotionnel ou le tour de chauffe des 25H Fun Cup il y a quelques années, l’ancienne boucle n’avait plus vrombi depuis 1978 !

Parmi les pilotes en action, un invité de marque : notre Thierry Boutsen national qui a quitté son rocher monégasque où il est basé depuis de nombreuses années pour rejoindre sa Belgique natale. Notre triple vainqueur en Grand Prix retrouvait pour l'occasion l'Arrows A9 à moteur BMW turbo. Un capricieux monstre de plus de 1 000 chevaux qui n'a pas laissé un souvenir impérissable à Boubou. "Franchement, elle marche mieux aujourd'hui", a confié Thierry, cité par Vedia. "À l'époque, elle était mal née et vu que nous n'avions pas de budget pour la développer, il était impossible de corriger le tir. Mais je suis heureux de la retrouver. J'ai rajeuni de 35 ans !"

Ayant raccroché le casque depuis 22 ans et son terrible accident au Mans, Thierry n'a pas oublié Spa-Francorchamps. "Je demeure très attaché par Spa", ajoute-t-il. "J'y ai vécu beaucoup de bons et de mauvais moments, comme l'accident fatal de mon ami Stefan Bellof aux 1 000 km 1985."

Parmi les bons moments, il peut ranger sa victoire aux 1 000 km 1986 mais aussi son podium au GP 1988 sur la Benetton, même s’il sera ensuite déclassé pour essence non conforme. C’est d’ailleurs à Spa que Thierry démarrera et achèvera sa carrière en F1, en 1983 et 1993.

Même s'il n'a jamais couru avec son Arrows sur le vieux circuit, il l'a déjà foulé dans le cadre des 24H. "Je les ai faites sur une Toyota avec Lella Lombardi et Marc Duez mais nous avons coulé une bielle. Il fallait être fou pour courir sur ce circuit aussi peu sûr !"

Un temps que les moins de 45 ans n’ont pas connu.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be