24H du Mans: pole provisoire pour la Toyota n°7, deux Oreca WRT et deux Belges en hyperpole

La pluie a mis un terme prématuré aux qualifications, piégeant plusieurs équipages.

24H du Mans: pole provisoire pour la Toyota n°7, deux Oreca WRT et deux Belges en hyperpole
©RIP De Coster

Les qualifications des 24 Heures du Mans n'ont pas duré longtemps. Après 30 minutes de session, le drapeau rouge était brandi suite au crash dans les Hunaudières de la Porsche 911 RSR n°93 pilotée par l'acteur Michael Fassbender. Si l'Irlandais n'a rien, la 911 verte est bien amochée au niveau de l'avant. Beaucoup étaient en train d'améliorer et ont été coupés dans leur élan. Malheureusement, l'arrivée d'une pluie battante aussitôt peu après la relance allait figer les positions.

Ce sont donc les tenants du titre dans la Sarthe, à savoir Kamui Kobayashi, José Maria Lopez et Mike Conway, qui sont en pole provisoire. La Toyota GR010 n°7 a descendu le chrono de référence avec un temps en 3:27.247. Pour 108 millièmes, la Toy' précède la Glickenhaus n°708 de Dumas-Pla-Derani. La deuxième hypercar américaine, la n°709 de Mailleux-Briscoe-Westbrook, est troisième à sept dixièmes. Quatrième temps pour l'Alpine A480 n°36 de Lapierre-Negrao-Vaxivière. N'ayant pu signer un chrono représentatif, la Toyota n°8 de Buemi-Hartley-Hirakawa est néanmoins qualifiée pour l'hyperpole.

WRT a décroché son ticket pour l'hyperpole en plaçant deux de ses Oreca-Gibson dans le Top 6 de la catégorie LMP2. La n°31 de Gelael-Frijns-Rast décroche même la pole provisoire dans la catégorie et complète le quinté de tête absolu ! La n°41 de Andrade-Habsburg-Nato signe quant à elle le troisième temps de classe. Les deux LMP2 belges entourent l'Oreca JOTA n°38 de Stevens-Gonzalez-Da Costa. Les Oreca United (Lynn-Di Resta-Pierson et Albuquerque-Hanson-Owen) sont également qualifiées pour demain, tout comme la n°9 Prema Racing de Delétraz-Kubica-Colombo. La troisième Oreca WRT, la n°32 de D.Vanthoor-Bortolotti-Ineichen, pointe dans les dix premiers de la catégorie. Top 20 en LMP2 et quatrième temps Pro-Am pour l'Oreca DKR n°3 de Jean Glorieux qui s'élancera dans le Top 25.

Toutes les GTE officielles sont qualifiées pour l'hyperpole. Laurens Vanthoor est crédité du meilleur temps en GTE-Pro sur la Porsche 911 RSR n°92 qu'il partage avec Kévin Estre et Michael Christensen. On retrouve ensuite la Corvette n°63 de Garcia-Taylor-Catsburg et la Porsche 911 RSR n°91 de Bruni-Lietz-Makowiecki. En GTE-Am, pole provisoire pour l'Aston Martin Vantage n°98 Northwest AMR de Dalla Lana-Pittard-Thiim devant trois Ferrari avec la Kessel Racing n°57 (Kimura-Jensen-Schandorff), l'AF Corse n°54 (Flohr-Castelacci-Cassidy) et l'Iron Dames n°85 de Sarah Bovy. La Porsche 911 RSR n°77 Dempsey-Proton de Ried-Tincknell-Priaulx est la dernière qualifiée pour l'hyperpole. Douzième chrono pour Alessio Picariello (Porsche 911 n°99 Hardpoint), six rangs devant Jan Heylen (Porsche 911 n°88 Dempsey-Proton).

Les 62 voitures engagées reprendront la piste ce soir à 22 heures pour la deuxième séance libre. L'hyperpole est programmée demain à 20 heures.

* : Résultats provisoires en l'attente de la révision de tous les tours de la séance par la direction de course

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be