Laurens Vanthoor : "J'aurais pu battre Mako mais pas les Corvette"

Le Limbourgeois revient sur sa prestation lors de l'hyperpole où il a signé le 4ème temps en GTE-Pro.

Laurens Vanthoor : "J'aurais pu battre Mako mais pas les Corvette"
©De Coster

Laurens Vanthoor n'a pas démérité lors de l'hyperpole disputée hier soir. Chargé de qualifier la Porsche 911 RSR n°92 qu'il partage avec Kévin Estre et Michael Christensen, le Limbourgeois a réalisé le quatrième chrono. "Larry", qui a gagné dans la Sarthe en 2018, échoue à cinq dixièmes de la pole position signée par Nick Tandy sur Corvette et à seulement 145 millièmes de son équipier Fred Makowiecki.

C'est un Laurens légèrement déçu que nous avons retrouvé dans l'hospitality Porsche au lendemain de sa prestation chronométrée. "Lors de mon premier tour qualif, là où les pneumatiques fonctionnent le mieux, j'ai été gêné par la Glickenhaus qui montait en piste", nous a confié Vanthoor. "J'ai donc perdu un peu de temps. Si j'avais eu un tour totalement clair, j'aurais pu battre mon équipier Mako mais pour la pole position, je pense que nous n'aurions pas battu les Corvette qui semblent un peu mieux que nous depuis le début de la semaine. Il y a juste les Ferrari AF Corse qui continuent à refuser de se mêler à la fête. On voit clairement qu'ils en gardent sous le pied et préparent quelque chose."

Si les Corvette semblent avoir un coup d'avance sur un tour, la donne pourrait changer sur 24 heures. "La course est longue", poursuit-il. "On verra bien. On verra également le vrai potentiel des Ferrari demain". Si Laurens a fait les qualifications, ce n'est pas lui qui aura les honneurs du départ. "C'est Kévin qui fera le premier relais. Je devrai pour ma part faire le troisième, a priori".

Sachant que son équipier français est friand des remontées spectaculaires, les premiers tours risquent d'être animés pour la Porsche n°92.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be