Xavier Schène (RACB) : "Nous travaillons à un beau projet pour les Motorsport Games"

Rédaction sportive
Xavier Schène (RACB) : "Nous travaillons à un beau projet pour les Motorsport Games"
©D.R.

Après deux années d'annulations, SRO réorganise ses jeux olympiques motorisés fin octobre au Castellet. La Belgique pourrait y être très bien représentée.

L'idée est géniale. Initiés en 2019 à Vallelunga par Stéphane Ratel Organisation après le succès de la « Coupe des Nations GT » l'année précédente, les Motorsport Games sont de retour en 2022, durant cinq jours du 26 au 30 octobre, sur le site du Castellet se prêtant très bien au développement du concept.

Cette fois, il n'y aura pas seulement six mais bien dix-sept disciplines du sport auto représentées où chacun défendra les couleurs de son pays.

Et, comme vous le savez, même si l'on ne possède plus de pilote en F1, la Belgique est une nation de sports moteurs avec des excellents représentants jouant régulièrement les titres, les victoires ou les podiums en WRC, en Formula E, en GT3, GT4, protos, Tourisme ou Historic. Sans oublier que nous avons eu des champions du monde de karting ou de rallycross.

Bref, il y aurait la possibilité, avec des moyens et surtout le soutien de la fédération (RACB) et de ses partenaires comme le Lotto ou Uhoda, d'éventuels mécènes passionnés et de marques et importateurs belges de constituer une forte délégation noir jaune rouge pouvant viser les médailles d'or, d'argent ou de bronze dans au moins une douzaine des catégories proposées et viser la première place des nations au nombre de médailles. Quelle plus belle fierté pour le Royal Automobile Club of Belgium ? Quel beau projet fédérateur.

Nous avons contacté le directeur du RACB sur le sujet :

"L'expérience d'il y a trois ans où nous avions ramené deux médailles d'argent en TCR et Karting Slalom nous a plus et nous aimerions aller plus loin", explique Xavier Schène : "Nous travaillons activement sur le projet et avons prévu un budget pour cela. Mais dix-sept disciplines c'est beaucoup et le budget pour faire les choses idéalement serait colossal. Rien que les tarifs d'engagement dans les disciplines de pointe sont très cher. On essaie donc de voir ce que l'on peut faire dans la mesure de nos moyens pour aider les teams et nos meilleurs représentants dans chaque discipline pour pouvoir y participer. Mais il est impossible bien sûr de prendre tout en charge."

Nous nous sommes amusés à constituer la délégation idéale si les budgets étaient illimités. Voici ce que cela donnerait.

1) GT3 (équipage composé d'un Silver et d'un Bronze) : On associerait nos deux meilleurs représentants Ferrari, le champion Silver Cup Ulysse De Pauw et Sarah Bovy qui vient de remporter la Gold Cup aux 24H de Spa. S'il y a le soutien de Iron Lynx bien sûr. Sinon Louis Machiels plus susceptible de contribuer au projet et récent vainqueur en Pro-Am constituerait aussi une très onne solution.

2) GT Sprint (les pros) : Une Audi de l'équipe belge WRT pour Dries Vanthoor. Charles Weerts serait pas mal non plus pour viser la médaille. Laurens Vanthoor et Maxime Martin pourraient aussi être présents mais ce serait plus difficile à financer.

3) Rally2 : Une équipe avec une Hyundai BMA (en vérifiant bien le poids du pare-chocs pour ne pas perdre la victoire à l'issue du contrôle technique comme le pauvre Teemu Suninen en Finlande) pour Grégoire Munster et une Skoda SXM pour Gino Bux. Les pilotes prioritaires de WRC1 comme Thierry Neuville sont exclus.

4) Rally4 : Deux Renault Clio pour Tom Rensonnet et Gilles Pyck.

5) Endurance (proto LMP3 avec un équipage Gold-Silver-Bronze) : Une Duqueine de l'équipe de Francorchamps Mühlner Motorsport ou des Belges champions de la catégorie DKR avec à son volant Ugo de Wilde (Gold), Gilles Magnus (Silver) et Tom Van Rompuy ou Jean Glorieux (Bronze). Un trio pour monter assurément sur le podium.

6) Cross Car Jr : Emilien Allart avec un engin de Livelife

7) Cross Car Sr : Kobe Pauwels ou Thierry Neuville lui-même !

8) Formule 4 : Notre unique représentant en F4 française cette année, le jeune Belge de 15 ans Lorens Lecertua.

9) Esport : Fabrice Cornelis

10) Rallye historique : Une Ford Escort MKII de chez Christophe Jacob pour François Duval ou pourquoi pas le patron du team lui-même ? Sinon Paul Lietaer est toujours rapide à peu près avec tout. Et ce projet pourrait amuser aussi Freddy Loix et Pieter Tsjoen voire Patrick Snijers et Wim Soenens sur une bonne vieille Porsche.

11) Slalom voiture électrique : Pourquoi ne pas faire confiance à notre champion de rallycross électrique Guillaume De Ridder ou un autre spécialiste de l'électrique très rapide avec tout ce qui a quatre roues : Stoffel Vandoorne !

12) Karting Endurance 4T (4 pilotes dont une fille minimum) : Céline Coppieters, Kevin Caprasse, Nicolas Bever, Antoine Morlet

13) Karting Slalom 2T électrique : notre jeune champion du monde 4 temps Dario D'Adamio

14) Karting Sprint 2T Jr : Le jeune pilote Kosmic Ean Eyckmans

Karting Sprint 2T Sr : Notre champion de Belgique Ellie Goldstein

Drifting : On avoue ne pas connaître assez la discipline mais gageons qu'il y a aussi de très bons belges à découvrir du côté des stages de Drift de SkyLimit.

Tourisme : Une Audi Comtoyou avec Gilles Magnus pourrait clairement aussi revendiquer le podium ou la victoire.

Voilà et si avec cela on ne décroche pas dix médailles, on démissionne de notre poste de sélectionneur de l'équipe nationale belge ! Allons réveillons nous et soyons heureux que la fédération travaille pour tenter qu'une partie au moins du rêve devienne réalité.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be