Stoffel Vandoorne sacré champion du monde de Formule E !

Le Courtraisien a conclu la saison en apothéose avec une médaille d’argent à Séoul.

Stoffel Vandoorne sacré champion du monde de Formule E !
©Daimler

C’est fait, et bien fait ! Abordant cette dernière course de la saison de Formula E avec une avance de 21 unités sur le pilote Jaguar Mitch Evans vainqueur la veille, Stoffel Vandoorne pouvait voir venir et jouer les épiciers pour ce grand final dominical à Séoul. Le Courtraisien a fait un nouveau pas décisif pour le titre quand il se qualifiait en quatrième position tandis que le Néo-Zélandais ne s’élançait que treizième.

Vandoorne a néanmoins pris soin de conclure la saison par un nouveau podium. Franchissant la ligne d’arrivée au troisième rang tandis que Evans ne pouvait remonter que septième, Stoffel récupérait la deuxième place suite à la pénalité de cinq secondes infligée à Jake Dennis (Andretti). Médaille d’argent coréenne et surtout la couronne pour l’ancien pilote McLaren en F1 qui signe assurément la plus belle ligne à son palmarès en devenant champion du monde, lui qui avait déjà été lauréat en GP2 Series en 2015 et terminé troisième au général des 24 Heures du Mans 2019.

« C'est la meilleure sensation que je n'ai jamais connue », soufflait Stoffel. « La voiture était fabuleuse mais j'ai dû me méfier de Mitch qui m'a vraiment menacé toute l'année. La régularité a fait la différence. C'est un jour mémorable. Nous avons fait d'énormes efforts pour y arriver. Je suis exténué »

Le Belge pouvait laisser éclater sa joie sous le drapeau à damiers, lui qui a enfin été épargné par la guigne cette année. Il n’est pas celui qui s’est le plus imposé cette année mais sa régularité lui a permis de faire la différence et achever la saison avec un matelas de 30 points d’avance. Pour Mercedes EQ, la consécration est totale puisque l’écurie dirigée par Ian James, qui passera sous giron McLaren la saison prochaine, s’assure également du titre chez les teams.

On retiendra que la dernière victoire de l’année est revenue par un des dauphins de Vandoorne au championnat, Edoardo Mortara, qui offre à Venturi, l’équipe de Jérôme d’Ambrosio, une ultime médaille d’or en 2022. Le podium est évidemment complété par Vandoorne et Dennis. Suivent Robin Frijns (Envision) et Oliver Askew (Andretti). La guigne pour André Lotterer (Porsche), l’Allemand de Nivelles étant contraint à l’abandon.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be