GT World Challenge Sprint: Victoire pour Ulysse De Pauw, 3e titre consécutif pour Weerts-Vanthoor

Le Grécien et son équipier Jean passent à la troisième place du championnat avant la finale de ce dimanche.

GT World Challenge Sprint: Victoire pour Ulysse De Pauw, 3e titre consécutif pour Weerts-Vanthoor
©SRO

Journée parfaite pour Ulysse De Pauw avec, comme à Brands Hatch déjà plus tôt dans l'année, une deuxième pole position ce matin et la victoire absolue dans la foulée pour les champions Silver. L'avance de cinq secondes prises par notre compatriote en début de course aura été salvatrice car le pitstop ne s'est à nouveau pas très bien passé avec quatre secondes de perduee par la Ferrari 488 AF Corse sur les Audi de Gachet-Haase (Tresor by Car Collection) et de Weerts-Vanthoor (WRT) complétant le podium.

Un podium synonyme de troisième titre consécutif en GT Sprint pour le duo belge.

"C'est fantastique, je suis sans mot," s'est exclamé Charles Weerts. "Mon papa fêtait son anniversaire il y a deux jours. Voici un beau cadeau pour lui."

Partie 19ème, la Mercedes de Marciello-Boguslavkiy n'a pas pu remonter mieux que septième, le duo étant assuré du titre de vice-champion en Sprint mais reste en tête pour le championnat GT absolu avant les 3H de Barcelone.

C'est par contre notre compatriote Ulysse De Pauw qui remonte au 3ème rang dans le GT World Sprint. Une place qu'il devra défendre ce dimanche face à l'Audi de Haase-Gachet et la Mercedes de Pla-Vautier. Et ce sera un peu plus compliqué puisque c'est Pierre-Alexandre Jean, un peu moins véloce, qui sera chargé de la qualification. Et que l'on annonce par ailleurs de la pluie.

Moins de réussite pour nos autres compatriotes avec l'abandon dès le premier tour pour Adrien De Leener, victime d'un accident, le 14ème rang pour les jeunes Nicolas Baert et Gilles Magnus après un bac à gravier du dernier cité en début de course après une bonne 6ème place en qualité, la 11ème place pour Fred Vervisch aux côtés de Valentino Rossi et les derniers espoirs de titre Pro-Am envolés pour Louis Machiels suite à un tête-à-queue de son équipier Andrea Bertolini, la couronne revenant aux pilotes de la McLaren Miguel Ramos et Dean McDonald.

En écoutant le livre streaming de notre collègue Thomas Bastin, on a aussi compris que Valentino Rossi pilotera une BMW M4 de chez WRT l'an prochain. Et peut-être dès les 12H d'Abu Dhabi fin d'année où WRT alignera déjà deux M4 dont les premiers essais avec l'écurie belge sont prévus au lendemain de la finale du GT World à Barcelone.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be