Romain Grosjean rejoint Lamborghini en GT3 et en LMDh !

Le Franco-Suisse débutera avec le taureau italien à l'occasion des prochaines 24H de Daytona

Nouvelle aventure pour le miraculé du Grand Prix de Bahreïn 2020.
Nouvelle aventure pour le miraculé du Grand Prix de Bahreïn 2020. ©Lamborghini

Romain Grosjean sera au four et au moulin en 2023 et au-delà. En plus de son programme en IndyCar avec Andretti Autosport, l'ancien pilote de Formule 1 intègre le contingent de pilotes officiels Lamborghini Squadra Corse ! Dès l'an prochain, il disputera une série de courses au volant d'une Huracan GT3, ses débuts étant prévus aux prochaines 24 Heures de Daytona à la fin du mois de janvier. Il épaulera les titulaires de longue date Andrea Caldarelli et Mirko Bortolotti sur la "Lambo" engagée par Iron Lynx.

Le programme complet de Grosjean pour la saison 2023 doit encore être annoncé mais on ne le retrouvera pas aux 24 Heures de Spa-Francorchamps en raison d'un clash de dates avec la manche d'IndyCar à Mid-Ohio.

En parallèle, Grosjean participera au développement du futur proto LMDh du constructeur italien. Il fera partie des titulaires qui piloteront le bolide de Sant'Agata Bolognese en WEC et en IMSA. Il est d'ores et déjà annoncé au départ des 24 heures du Mans 2024, une épreuve à laquelle il a participé en 2010 sur une Ford GT1 de l'équipe Match après que la F1 lui ait tourné le dos une première fois.

"C'est un honneur de rejoindre Lamborghini, c'est une marque si emblématique pour tous ceux qui aiment les voitures, y compris moi et mes enfants", se réjouit Romain. "En plus de cela, je suis très excité pour deux choses : la première est que je serai à Daytona avec la GT3 qui a eu beaucoup de succès là-bas et avec une très bonne équipe, Iron Lynx et de très bons coéquipiers autour de moi. Cela va être une belle découverte pour moi. Et puis, plus tard dans l'année, je participerai au développement de la nouvelle LMDh qui est une superbe voiture - j'ai de la chance de l'avoir vue - et le fruit d'un projet incroyable en endurance. Cela devient une catégorie très excitante avec tous les constructeurs qui s'y impliquent. Avec Lamborghini, une marque si prospère, j'espère que l'avenir nous sourira"

Celui qu'on a surnommé "le phénix" en écho à son crash enflammé du Grand Prix de Bahreïn 2020 parviendra-t-il à prendre le taureau par les cornes ? Première réponse dans un peu moins de deux mois.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be