Dakar (Etape 1): Ekström domine puis craque, Sainz s'impose

Les anneaux d'Ingolstadt marquent leur territoire.

Audi's hybrid Spanish drivers Carlos Sainz and co-driver Lucas Cruz compete during the prologue of the Dakar 2023 by the Red Sea in Yanbu, Saudi Arabia, on December 31, 2022. - Swedish driver Mattias Ekstrom and his co-driver Emil Bergkvist of Sweden won the prologue ahead of French driver Sebastien Loeb and Belgian co-driver Fabian Lurquin. (Photo by FRANCK FIFE / AFP)
La première vraie étape du Dakar 2023 est revenue au Matador... ©AFP or licensors

Audi Sport a montré qu'il allait bel et bien falloir compter sur ses RS-Q sur cette édition 2023 du Dakar. Dans la première vraie étape avec 367km de spéciale autour du Sea Camp, c'est Carlos Sainz qui s'est montré le plus véloce. Mal parti, l'Espagnol a rectifié le tir avec brio tandis que son équipier Mattias Ekström a fait le parcours inverse. Le Suédois, qui s'était adjugé le Prologue, partait en effet en trombe avant de craquer en vue de l'arrivée.

Sainz a rallié l'arrivée avec 23 secondes d'avance sur Sébastien Loeb, navigué par Fabian Lurquin sur son BRX Hunter. Mattias Ekström complète finalement le Top 3 avec 47 secondes de retard. On retrouve ensuite Guerlain Chicherit qui démarre bien ce Dakar sur son BRX Hunter aligné par sa propre équipe. Le Français concède 64 secondes sur Sainz. Yazeed Al-Rajhi (Toyota) complète le quinté de tête, à 1:59. Quant à Nasser Al-Attiyah, il a démarré ce Dakar 2023 en douceur. Le tenant du titre finit à 7 minutes.

L'Etape 2 ralliera Sea Camp à Alula avec un total de 430km contre le chrono. Avec des décors à couper le souffle comme attraction !

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be