Dakar (Etape 4) : Loeb remporte un bras de fer avec Peterhansel

Nasser Al-Attiyah gère et garde la tête au classement général

Grosse arsouille entre Loeb et Peterhansel ce mercredi sur le Dakar.
Grosse arsouille entre Loeb et Peterhansel ce mercredi sur le Dakar. ©Marcelo Maragni / Red Bull Content Pool

Après deux journées mouvementées, la quatrième étape composée d'une boucle autour de Ha'Il avec 425km contre le chrono fut nettement plus calme, ce qui n'a pas empêché le spectacle d'être grandiose. C'est ainsi que Stéphane Peterhansel (Audi) et Sébastien Loeb (Hunter) se tiraient la bourre pendant une bonne partie de la spéciale.

Si "Peter" avait d'abord l'avantage, Loeb prenait le dessus au km 327. Les deux hommes se livraient un formidable duel jusqu'à l'arrivée et, malgré une panne de direction assistée, c'est l'Alsacien qui avait le dernier mot face à son ancien équipier chez Peugeot. Les deux hommes n'étaient séparés que par... 13 secondes à l'arrivée. Magique !

Dakar : Chicherit, le seul à qui la pluie remonte le moral

Derrière ces deux fous-furieux, Carlos Sainz (Audi) se reprenait après ses déboires de la veille en signant le 3ème temps à 1"50. Séance d'observation également pour Nasser Al-Attiyah (Toyota), 4ème à 2"06, qui s'est contenté de précéder son dauphin au classement général, Yazeed Al Rajhi (Toyota).

Le Qatari garde ainsi la tête au général pour 18"18 d'avance sur Al Rajhi. Le Saoudien voit toutefois revenir Stéphane Peterhansel à 34 secondes.

Demain, on jouera à 100 % sur du sable pour une deuxième boucle autour de Ha’il. D’abord dans un environnement de dunettes où il faudra composer avec la présence d’herbes à chameaux, puis en pénétrant dans des espaces grand ouverts parsemés de dunes. Dans cette partie de slalom, la perfection de la technique de franchissement sera décisive pour gagner des minutes : lorsque le sable est mou, seuls les experts s’en sortent sans dommages au chronomètre.

Dakar 2023: les classements

Présentation de la 5e étape

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be