Dakar (Etape 6): catastrophe pour Audi, jackpot pour Al-Attiyah !

Hécatombe au sommet de la hiérarchie en catégorie autos.

Abandon de Stéphane Peterhansel, "Monsieur Dakar"
Abandon de Stéphane Peterhansel, "Monsieur Dakar" ©BELGA

Cette sixième étape ralliait Ha'il à Riyadh vu que le bivouac d'Al Duwadimi est inhospitalier en raison des conditions météorologiques des derniers jours. Toujours est-il qu'elle a fait des ravages avec trois favoris ayant perdu leurs dernières illusions de victoire. Chez Audi, l'addition était salée puisque Stéphane Peterhansel et Carlos Sainz, 2e et 4e au classement général, sont tous les deux au tapis !

Quasiment au même endroit, les deux RS-Q de pointe s'immobilisaient. Au km 212, Peterhansel était victime d'un accident. Son copilote Edouard Boulanger s'est plaint de douleurs au dos. Par précaution, il était héliporté vers l'hôpital le plus proche pour des examens supplémentaires. Mais pour Monsieur Dakar, l'abandon était inévitable. A quelques mètres de là, Sainz était également victime d'un accident. Si l'équipage était indemne, il attend de pouvoir réparer son véhicule avant d’essayer de reprendre sa course. Dans le clan Toyota, c'est Yazeed Al Rajhi qui a souffert. Le Saoudien a arraché une roue et également perdu un temps considérable.

Au milieu de cette agitation, un seul ne bronchait pas : Nasser Al-Attiyah. Le Qatari, déjà leader de la compétition, s'offrait sa troisième victoire d'étape sur ce Dakar 2023 avec 3"29 d'avance sur Sébastien Loeb. Désormais, on voit mal qui pourrait menacer le tenant du titre qui est désormais isolé au sommet du classement général avec une avance de 1h06"50 sur son équipier Henk Lategan. Avec Lucas Moraes et Giniel de Villiers, Toyota Overdrive cadenasse le Top 4, Mattias Ekström étant le premier non-Toyotiste sur le dernier Audi RS-Q encore en lice.

Dakar 2023: les classements

L'organisation a par ailleurs annoncé que les étapes 7 et 8 qui clôtureront la première semaine de course seront des marathons. En partant du parcours initial, les spéciales des étapes 7 et 8 ont été échangées, avec un raccourcissement de la distance permettant pour chacune des journées une bonne gestion du kilométrage de liaison.

Pour l’étape 7, à disputer samedi 7 janvier (Riyadh > Al Duwadimi), la spéciale se jouera sur 333 kilomètres. Les concurrents n’ayant pas anticipé une réelle étape marathon à ce stade de la course, une zone d’assistance sera organisée après l’arrivée de la spéciale (liaison, 94 km), pour une durée maximale d’intervention de deux heures. Les pilotes et équipages prendront ensuite la direction d’Al Duwadimi (liaison de 240 km) où leurs véhicules seront stationnés en parc fermé. L’étape 8, dimanche 8 janvier, fera le trajet retour vers Riyadh, avec au programme la boucle initialement prévue de l’étape 7 amputée de 128 kilomètres. Le chrono sera donc déclenché sur 345 kilomètres, puis les concurrents se dirigeront vers le bivouac de Riyadh.. La journée de repos reste sur le site de Riyadh le 9 janvier, et le Dakar reprendra ensuite selon le calendrier initial… sous le soleil !

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...