Nasser Al-Attiyah remporte le Dakar 2023 !

C'est la cinquième victoire du Qatari sur le plus célèbre des rallyes-raids.

Toyota's driver Nasser Al-Attiyah (R) of Qatar and his co-driver Mathieu Baumel of France celebrate their victory after winning the Dakar Rally 2023, at the end of the last stage between between Al-Hofuf and Dammam, Saudi Arabia, on January 15, 2023. (Photo by FRANCK FIFE / AFP)
Toyota's driver Nasser Al-Attiyah (R) of Qatar and his co-driver Mathieu Baumel of France celebrate their victory after winning the Dakar Rally 2023, at the end of the last stage between between Al-Hofuf and Dammam, Saudi Arabia, on January 15, 2023. (Photo by FRANCK FIFE / AFP) ©AFP or licensors

Le Dakar 2023 a connu son dénouement ce matin sur la plage de Dammam, de quoi rappeler les images de la traditionnelle arrivée au Lac Rose jadis. Dans cette 14ème étape qui ne fut qu'une formalité et a été remportée par le Français Guerlain Chicherit (Hunter), Nasser Al-Attiyah a déroulé pour empocher sa cinquième victoire sur le plus célèbre des rallyes-raids après ses succès de 2011, 2015, 2019 et 2022.

Ayant pris la tête de l'épreuve dès l'étape 3, le leader du clan Toyota n'allait plus lâcher le commandement jusqu'à l'arrivée et n'allait réellement plus être inquiété à partir de l'étape 6, quand les Audi RS-Q de Stéphane Peterhansel et Carlos Sainz se mettaient au tapis. Al-Attiyah n'est plus désormais qu'à trois longueurs des huit couronnes de Peterhansel. Parviendra-t-il à rejoindre le Français au cours des prochaines années ?

Sébastien Loeb et son équipier belge Fabian Lurquin terminent à la même position qu'en 2022 : la deuxième. Cela dit, celle-ci est surement encore plus belle quand on sait que les deux hommes se sont craché dans les mains pour remonter après les crevaisons du début de première semaine qui leur ont coûté un temps précieux. Le duo du Hunter Prodrive rouge a cravaché avec notamment un chiffre-record de six victoires d'étape d'affilée. Mais rien n'y a fait pour déloger Al-Attiyah. Revanche est prise pour 2024.

Lucas Moraes a surpris pour son premier Dakar. Le Brésilien d'Overdrive a effectué un parcours sans faire de bruit pour rallier l'arrivée à une exceptionnelle troisième place finale. C'est la première fois qu'un rookie monte sur le podium général depuis Juha Kankkunen en 1988. Le quinté est complété par deux autres Toyotistes, les Sud-Africains Giniel De Villiers et Henk Lategan qui a longtemps pointé deuxième au général avant de trébucher dans l'Empty Quarter suite à des soucis mécaniques et un tonneau.

Nous reviendrons plus en détails sur cette édition 2023, notamment dans le camp belge. En attendant, bravo à Nasser, Toyota et au team Ovedrive de Jean-Marc, et rendez-vous en 2024 pour la revanche des uns et des autres !

Les classements

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...