Vanthoor, Martin et Bailly défendront les couleurs noires-jaunes-rouges dans la Sarthe.

L'ACO a révélé ce vendredi soir la liste des engagés pour la 88ème édition des 24 Heures du Mans. Pas moins de 62 voitures pourront prendre le départ de la classique sarthoise. Evidemment, la liste évoluera en fonction de l'un ou l'autre forfait. Dix prototypes et GTE sont d'ailleurs sur la liste des suppléants, prêtes à pallier un désistement.

Si Rebellion et Ginetta ne pourront inquiéter Toyota que si l'EoT le leur permet (mais après les sketches de Shanghaï et Austin, on peut rêver...), la bagarre sera royale en LMP2 avec pas moins de 24 voitures annoncées, le GTE-Pro le sera tout autant malgré les retraits de Ford et BMW avec un match à quatre entre Porsche, Corvette, Aston Martin et Ferrari. Deux Belges auront de fortes chances de gagner. Pour la troisième année d'affilée, Maxime Martin fera tout pour faire briller l'Aston Martin Vantage n°97 tandis que Laurens Vanthoor et ses équipiers Kevin Estre et Michael Christensen tenteront de récupérer leur victoire acquise il y a deux ans sur la Porsche 911 RSR n°92.

Une autre voiture sera particulièrement suivie : l'Oreca-Gibson n°84. Quatre ans après la participation du pilote quadri-amputé Frédéric Sausset, un équipage composé uniquement de personnes à mobilité réduite disputera l'épreuve sarthoise. Il s'agira des trois pilotes de la Filière SRT41 dans laquelle fait partie notre compatriote Nigel Bailly. Le pilote Zélos sera accompagné de Takuma Aoki et de Snoussi Ben Moussa. Le trio aura comme objectif de rallier l'arrivée sans encombre.

Une participation de Stoffel Vandoorne au volant d'une LMP2 de pointe a été évoquée à un moment. Mais, suite à la montée en grade du Courtraisien au sein de l'escadron Mercedes, ce projet ne semble plus être à l'ordre du jour pour l'ex-pilote McLaren.

© ACO

© ACO