Qu'est-ce qui est mieux qu'un Vanthoor au départ des 24 Heures du Mans ? Deux ! Tandis que Laurens Vanthoor pilotera la Porsche 911 RSR du WeatherTech Racing, Dries Vanthoor sera également engagé sur une machine de Zuffenhausen. Le Limbourgeois, pilote officiel Audi de son état, pilotera en effet la 911 n°72 de l'équipe taïwanaise HubAuto Racing, déjà vue dans la Sarthe ainsi qu'aux 24 Heures de Spa avec une Ferrari. Ce n'est pas la première fois que Dries, vainqueur de la classe GTE-Am en 2017, roule sur Porsche. Il avait gagné les 24 Heures de Zolder sur une 911 GT3 Cup il y a quelques années.

Les équipiers du cadet des frères Vanthoor sont des caïds de la spécialité. On retrouvera ainsi Nick Cassidy, le très véloce néo-zélandais qui roule en Formula E avec Virgin cette saison, et Heikki Kovalainen, ex-pilote de F1 et vainqueur du Grand Prix de Hongrie 2008 avec McLaren. Le Finlandais s'est depuis reconverti avec succès dans le très compétitif Super GT nippon avec Toyota. Il faut d'ailleurs s'assurer que son employeur nippon accepte de le libérer vu qu'il y a une course à Suzuka le même week-end.

Cela signifie que la Porsche asiatique est reléguée dans la catégorie GTE-Pro... et que les frères Vanthoor seront donc rivaux sur la piste ! Sur le papier, Dries est mieux armé en figurant dans un équipage plus équilibré que celui de Laurens chez WeatherTech qui est contraint de faire équipe avec le pilote silver Cooper MacNeil. Mais le grand frère pourra compter sur l'appui de Proton Compétition et de son comparse Earl Bamber. La guerre entre frangins promet d'être alléchante les 21-22 août 2021 !