Moteurs

Pas de changement après la nuit aux 24 Heures du Mans où les Toyota occupent toujours la tête à huit heures de l'arrivée. Stoffel Vandoorne (BR1-AER) est 4è et reste en lutte pour le podium. En GTE-Pro, Laurens Vanthoor (Porsche) et Maxime Martin (Aston Martin) ont vécu une nuit compliquée et ont chuté dans le classement. Le leadership de Toyota ne faiblit pas aux 24 Heures du Mans, alors que la course est entrée dans son dernier tiers. C'est l'équipage Mike Conway/Kamui Kobayashi/José Maria Lopez (G-B/Jap/Arg) qui mène la danse avec 1min20 d'avance sur leurs compagnons d'écurie Sébastien Buemi/Kazuki Nakajimi/Fernando Alonso (Sui/Jap/Esp). La Rebellion-Gibson de Thomas Laurent/Nathanaël Berthon/Gustavo Menezes (Fra/Fra/USA) est toujours 3è avec un peu plus de deux minutes d'avance sur la BR1-AER de Vitaly Petrov/Egor Orudzhev/Stoffel Vandoorne (Rus/Rus/Bel).

La nuit a tourné à la catastrophe pour les Belges en GTE-Pro et spécialement pour Laurens Vanthoor dont la Porsche a perdu une vingtaine de minutes pour un problème d'échappement. Le trio Kevin Estre/Michael Christensen/Laurens Vanthoor (Fra/Dan/Bel) menait l'épreuve avant de connaître ce souci peu après la mi-course et se situe désormais à la 12è place à 5 tours des leaders. Déjà en retrait, Maxime Martin (Aston Martin) et ses équipiers britanniques Alex Lynn et Jonathan Adam ont perdu du temps après une sortie d'Alex Lynn en début de nuit. Ils sont désormais 14e à 15 tours et bons derniers du classement général. C'est la Porsche de Richard Lietz/Gianmaria Bruni/Frédéric Makowiecki (Aut/Ita/Fra) qui est en tête dans cette catégorie toujours aussi disputée.

En LMP2, l'Aurus-Gibson de Jean-Éric Vergne/Roman Rusinov/Job Van Uitert (Fra/Rus/P-B) est en tête alors que la Ford GT de Ben Keating/Jeroen Bleekemolen/Felipe Fraga (USA/P-B/Bré) est toujours devant en GTE-Am.

Dix voitures ont abandonné après 16 heures de course.