L'aîné des Vanthoor finit 2e en GTLM tandis que l'équipe montoise enlève le bronze en GTD.

Les adversaires de Cadillac devront encore attendre un an avant d'espérer peut-être s'imposer aux 24 Heures de Daytona. Comme c'était déjà le cas en 2017 et en 2019, le Wayne Taylor Racing a fait triompher la marque premium de General Motors. Kamui Kobayashi, Renger Van der Zande, Scott Dixon et Ryan Briscoe ont fait fi de deux pénalités pour s'imposer au nez et à la barbe de Mazda et Acura qui étaient mieux armées que jamais en Floride. Avec 833 tours accomplis, l'équipage de la Cadillac noire établit même un nouveau record de distance !
Partie en pole position, la Mazda DPi n°77 de Tristan Nunez, Oliver Jarvis et Olivier Pla est tombée sur plus forte qu'elle. Malgré une pointe de vitesse remarquable et le savoir-faire du Joest Racing, la marque japonaise est la grande battue de cette édition 2020. Troisième place pour la Cadillac DPi n°5 Mustang Sampling de Bourdais-Duval-Barbosa qui a devancé l'Acura DPi n°6 de Montoya-Pagenaud-Cameron qui fut rapidement la seule rescapée du clan Penske après l'accrochage entre la voiture-soeur et la Mazda n°55.
Les Porsche 911 RSR sont tombées sur un os nommé BMW. La M8 GTE n°24 pilotée par John Edwards, Augusto Farfus, Chaz Mostert et Jesse Krohn a résisté vaillamment dans la dernière partie de la course aux machines de Stuttgart, de quoi offrir une victoire méritée au Team RLL. Il aura manqué 14 secondes à Laurens Vanthoor pour s'imposer sur le double tour d'horloge floridien. Le positif pour le Limbourgeois et ses équipiers Earl Bamber et Matthieu Jaminet est qu'ils furent pendant la majorité de la course la force motrice de Porsche. La n°911 de Makowiecki-Tandy-Campbell, qui manqua d'aller au contact dans la dernière heure, termine 3e devant la Corvette C8-R n°3 de Garcia-Taylor-Catsburg et la BMW M8 n°25 de Eng-Herta-De Philippi-Spengler.
En GTD, le Team WRT a longtemps entrevu la victoire après un début de course timide. Dries Vanthoor, Rolf Ineichen, Daniel Morad et Mirko Bortolotti offrent finalement une belle médaille de bronze à l'équipe de Vincent Vosse et Yves Weerts qui demeure un superbe résultat. L'Audi R8 n°88 termine à 57 secondes de la Lamborghini Huracan n°48 Paul Miller Racing de Snow-Sellers-Lewis-Caldarelli. Deuxième place pour la Lamborghini Huracan n°44 GRT Magnus de Potter-Lally-Pumpelly-Mapelli. Enfin, citons la victoire en LMP2 de l'Oreca n°81 Dragonspeed de Hanley-Hedman-Braun-Newey.
© Audi