Journée ensoleillée à Spa-Francorchamps, toutefois émaillée par plusieurs crashs.

Une soixantaine de GT3 ont pointé leur museau ce mardi pour disputer la première des deux journées d'essais officiels des 24 Heures de Spa-Francorchamps. Une journée ensoleillée mais marquée par plusieurs drapeaux dus à des sorties de route parfois impressionnantes. Plusieurs Lamborghini mais aussi la Mercedes "manga" ont été détruites.

Si les Porsche 911 GT3-R se montrées très affûtées, c'est une Ferrari 488 GT3 qui a signé le meilleur temps absolu de la journée. La n°72 engagée par SMP Racing pour Mikhail Aleshin, Davide Rigon et Miguel Molina a surgi lors de la session de l'après-midi pour réaliser un chrono en 2:19.137. Il faudra encore compter sur le Cheval Cabré pour jouer les arbitres cette année...

L'armada des Porsche est emmenée par la n°117 du KÜS Team75 Bernhard que pilotera Laurens Vanthoor dans les Ardennes à la fin du mois. Le Limbourgeois étant exceptionnellement resté aux Etats-Unis, Earl Bamber et Timo Bernhard ont hissé le bolide blanc au sommet de la hiérarchie au matin, ce qui équivaut finalement au deuxième chrono absolu. De retour à Spa pour la première fois depuis 2010, Schnitzer Motorsport s'est illustré avec un 3ème chrono pour la BMW M6 GT3 n°42 de Edwards-Tomczyk-Farfus.

Quatrième chrono absolu pour la Porsche n°54 Dinamic Racing de Bachler-Rizzoli-Ashkanani, victorieuse en début d'année à Monza. Longtemps en tête de la séance de l'après-midi avant d'être délogée par la Ferrari SMP, la Ferrari 488 n°227 HubAuto de Cassidy-Foster-Serra est 5ème.

Suivent une Aston Martin TF Sport du British GT, la Mercedes-AMG n°00 Goodsmile Racing de Taniguchi-Kataoka-Christodoulou, la Mercedes-AMG n°44 Strakka de Williamson-Paffett-Vautier, la Porsche 911 n°98 ROWE de Müller-Dumas-Jaminet et la Lamborghini Huracan n°63 GRT de Bortolotti-Engelhart-Ineichen.