Autorisés pour la dernière année en Belcar, les petits protos Norma ont trusté pour la première fois le podium ce dimanche à l'arrivée d'une très belle édition des 24 Heures de Zolder où l'on a été heureux de retrouver pas mal de public pour le départ, sous le soleil, des 33 bolides engagés dans la ronde infernale.

Une fois encore les accidents et la fiabilité ont décidé des vainqueurs.

En tête au terme de la première heure et durant une bonne partie de la nuit, la Norma #3 McDonald's Racing d'Ugo de Wilde, Adam Eteki, Karlo Van Dosselaer, François Bouillon et Koen De Wit a finalement dû se contenter du premier accessit après avoir perdu une bonne demie-heure pour réparer les dégâts après avoir été percutée par la Lamborghini Totaalplan en perdition à la chicane Jacky Ickx. Ils limitent finalement encore bien la casse en décrochant le premier accessit à 11 tours de la Norma Russell Racing avec laquelle ils se battaient à coups de secondes en début de matin. Un deuxième succès pas volé du tout pour la #2 emmenée par Gilles Magnus et sur laquelle on retrouvait également Jeffrey Van Hooydonk, Alon Day et les frères Hans et Frank Thiers.

Très vite distancée suite au bris d'une durit d'huile, la Norma Krafft Racing du quatuor Longin-Longin-Corten-Maggi complète le podium devant la première des GTA, la Porsche 992 du Red Ant Racing des Redant père et fils associés à Glenn Van Parijs, classée à 16 tours.

Déception dans le clan du Belgium Racing puisque la 991 de Derdaele-Heyer-Saelens-Goossens ne termine que septième à 30 tours.

Victoire en TA, de la BMW M2 du VR Racing By Quick, dixième au classement général, qui a devancé de trois rangs le Porsche 718 Cayman GT4 SpeedLover de la famille Paque et William Godefroid, lauréats en GTB. Victoire en TB de la BMW 325i Xwift Racing n°33 de Peelman-Lambregs-Ryckaert-Decnijf-Willems.