Moteurs

"Bertje" rejoint Kumpen et Goossens au palmarès avec la Norma Krafft partagée avec son fils Stienes, Christoff Corten et le Suisse Giorgio Maggi

Cette fois, le lièvre a battu la tortue lors de la 42e édition des 24 Heures de Zolder. Pour la deuxième fois en trois ans, un petit proto Norma s'est imposé.

En tête dès les premières heures de course, la M20 FC préparée en France par Krafft Racing n'aura au final connu qu'une avarie : un bris d'alternateur lui coûtant une petite demie heure avant minuit. Mais elle a ensuite profité des ennuis ou abandons de ses consoeurs pour récupérer sa première place sur le coup de 10h du matin. Des sept protos Norma au départ, seuls trois ont vu l'arrivée. Après l'accident de la Deldiche de Joossen-De Cock-Vanbellingen-Verbergt, un incendie mit fin aux espoirs de la PK des polemen Magnus-Bouvy-Van Hooydonk-Thiers-Thiers alors en tête. La GHK Racing by T2 les relaya un court instant avant de casser son bloc. Ce fut alors autour de Tom Boonen, Sam Dejonghe et Thomas Piessens de rêver de victoire. Mais à six heures du but, les leaders abandonnaient à leur tour, moteur Peugeot en feu.

La Norma-Honda de Longin-Longin-Corten-Maggi récupérait dès lors son bien et s'imposait avec six tours d'avance sur la Porsche 991 Belgium Racing de Dylan Derdaele, Marc Goossens, Louis Machiels, Lars Kern et Nicolas Saelens. Un succès permettant à la famille Longin de reprendre la tête du championnat Belcar et à Bert de rejoindre son pote Anthony Kumpen et Marc Goossens au palmarès de l'épreuve avec six sacres chacun.

Le podium est complété par la Norma McDo de De Wit-Bouillon-Cools-Vervisch retardée en début de nuit par un accroc et un souci de boîte de vitesses.

Malgré deux sorties du boss lors de la première heure, la Lamborghini Super Trofeo WCB by Leipert de De Breucker-Hoogaars-Lagrange-Kox-Kroes termine 4e devant la Porsche Speedlover de Meulders-Belien-Cox-Wilvert.

A noter la belle 9e place de la Mercedes AMG GT4 de Cool-Van Samang-Van Laere-Vannerum devant toutes les BMW, celle de Markus Palttala et Grégory Eyckmans remportant la catégorie Belcar 6.

Pas de chance par contre pour la Marc Car VDS Aventure de Raphaël Van der Straten et ses amis, victime d'un incendie alors qu'elle évoluait au 10e rang au milieu de la nuit.