Lors de son premier tour lancé en pneus neufs, Kamui Kobayashi qui a rencontré un peu de trafic a décroché le meilleur temps en 3.17.089, à une seconde et demie de sa pole de l'an dernier (3.15.497). Le Japonais a devancé son équipier Kazuki Nakajima de 247 millièmes.

Du côté de Rebellion derrière, on n'a clairement pas cherché la performance absolue, les pilotes se relayant simplement afin de choisir qui disputera l'Hyperpole demain entre 11h30 et 12h00.

La formule de la qualif a en effet changé cette année avec l'instauration de cette « Hyperpole » réservée aux six plus rapides de chaque catégorie. Et comme en LMP1 ils ne sont que cinq, il ne servait à rien de prendre des risques inconsidérés. Les trios Senna-Menezes-Nato et Dumas-Berthon-Deletraz encadrant la ByKolles de Dillmann-Webb-Spengler (4e à 7.3) sont donc restés à 4.5 et 7.5. C'est dire tout de même si le match de ce week-end entre une usine et un bon artisant privé semble encore assez déséquilibré.

Ce sera nettement plus serré en LMP2 où un Nyck De Vries (Oreca-Gibson Racing Team Nederland) en grand forme a signé le meilleur temps provisoire 449 millièmes devant l'Oreca-Gibson Jackie Chang DC de Will Stevens. Suivaient Paul Di Resta (United Autosport) et Jean-Eric Vergne (Aurus G-Drive), la seconde United Autosport d'Alex Brundle et l'étonnante High Class Racing de Fjordbach-Patterson-Yamashita complétant un Top 6 avec des compteurs remis à zéro pour demain matin. Adrien Tambay sur la Ligier Eurointernational de Christophe d'Ansembourg s'élancera antépénultième des LMP2 devant les deux protos IDEC accidentés lors des essais libres et qui n'ont donc pas participé à la séance.

En GTE-Pro, les deux Aston Martin Vantage de Westbrook-Sorensen-Thiim et Maxime Martin associé à Harry Tincknell et Alex Lynn ont devancé de quatre dixièmes les deux Ferrari 488 AF Corse et les deux Porsche GT, Laurens Vanthoor et ses équipiers Kevin Estre et Michael Christensen étant les derniers qualifiés pour la suite mais à plus d'une seconde tout de même...

En GTE-Am enfin, c'est aussi une Vantage, celle d'Augusto Farfus qui a signé le meilleur temps. Grâce au chrono du pilote de Porsche Supercup Thomas Preining, Adrien De Leener (Porsche Proton), le quatrième Belge au départ, s'élancera 11e de sa catégorie dimanche sur le coup de 14h30.

Ce soir, quatre heures d'essais libres de nuit sont encore au programme. Rendez-vous donc demain pour l'Hyperpole avec les Toyota archi favorites en proto et les Aston Martin avec les faveurs des pronostics en GT. En croisant les doigts pour que la pole puisse cette fois revenir à la 97 de notre compatriote Maxime Martin.