Les bolides des 24 heures du Mans 2022 ont repris la piste ce matin pour disputer un petit warm up de 15 minutes. En si peu de temps, cela n'a pas empêché les incidents de se multiplier. Lors de son tour de sortie, Frank Mailleux partait en tête-à-queue à Mulsanne, la Glickenhaus n°709 restant longtemps immobilisée. Peu après, ce fut au tour de Nico Müller (Oreca Vector Sport n°15) de s'enliser dans le bac à graviers, imité au même moment par Laurents Hörr (Oreca DKR n°3). Enfin, Alex Brundle (Oreca Inter Europol n°34) faisait journée portes ouvertes dans les Hunaudières.

La majorité des équipes ont pris part à ce warm up pour s'assurer que tout aille bien. La plupart ont seulement fait un tour d'installation pour valider que leur voiture tourne rond en vue de la course. Vingt n'ont pas signé le moindre tour chronométré. C'est le cas de l'Oreca WRT n°32 notamment pilotée par Dries Vanthoor ou encore de la Porsche 911 RSR n°88 Dempsey-Proton de Jan Heylen. De même, les chronos n'étaient pas représentatifs et bien en retrait de ce qui a été vu en essais.

Au bout du compte, la Toyota GR010 n°7 de Conway-Kobayashi-Lopez s'est montrée la plus rapide avec un temps en 3:31.236, ce qui est plus lent que la plupart des LMP2 en essais qualificatifs. La Nippone a devancé... l'Oreca WRT n°31 de Rast-Frijns-Gelael pour 1,941 seconde. Troisième temps pour la Toyota GR010 n°8 de Buemi-Hartley-Hirakawa devant... Nyck de Vries qui a fait ses premiers tours de roue du week-end sur l'Oreca Vaillante TDS n°13 où il remplace Philippe Cimadomo, interdit de départ. Le Néerlandais a devancé l'Oreca WRT n°41 de Habsburg-Nato-Andrade.

Meilleur temps en GTE-Pro pour la Corvette n°63 de Taylor-Garcia-Catsburg. Dans les GT, de nombreuses voitures ont fait un seul tour chronométré au ralenti ou sous régime de neutralisation, ce qui fait que les écarts sont abyssaux. La Porsche 911 RSR n°92 de Kévin Estre, l'équipier de Laurens Vanthoor, est 3ème du GTE-Pro mais avec un chrono en... 4:41. Alessio Picariello (Porsche Harpoint n°99) est 10ème du GTE-Am mais avec un temps en... 4:53. Encore plus lent pour la Ferrari Iron Dames n°85 de Sarah Bovy qui a bouclé son meilleur tour en... 7:05 !

Le départ des 90èmes 24 heures du Mans sera donné cet après-midi à 16 heures.