L'hyperpole des 24 heures du Mans fut passionnante à suivre mais hélas pourrie par ce fléau que sont les track limits. On ne compte plus les chronos annulés pour non-respect des limites de la piste. Le cancer du sport automobile était bien présent dans la Sarthe ce soir.

Enorme satisfaction dans le clan belge puisque WRT réalise un plantureux doublé en LMP2 à l'issue des qualifications définissant le Top 6 des catégories. Robin Frijns a fait parler la poudre en réalisant un chrono de 3:28.394 sur l'Oreca n°31. Le Néerlandais et ses équipiers Sean Gelael et René Rast partiront en 6ème position absolue. Frijns a collé pas moins de 1,3 seconde à Norman Nato, chargé de qualifier l'autre Oreca belge, la n°41 qu'il partage avec Ferdinand Habsburg et Rui Andrade. United Autosport doit se contenter de la 3ème place avec la n°22 de Filipe Albuquerque.

Devant, les Toyota ont montré qui étaient les patronnes en réalisant un doublé net et sans bavure. Brendon Hartley (n°8) a eu le dernier mot face à Kamui Kobayashi (n°7). Le Néo-Zélandais a tourné en 3:24.408, mettant 177 millièmes au Japonais. Revigorée par la BoP, l'Alpine A480 n°36 est troisième, à quatre dixièmes grâce aux efforts de Nicolas Lapierre. Les Glickenhaus sont les grandes battues et sont au-delà de la seconde pleine. Ryan Briscoe (n°709) a devancé Olivier Pla (n°708). On attendait mieux de la part des Hypercars américaines.

Laurens Vanthoor, pas aidé par le trafic, a réalisé le quatrième temps en GTE-Pro sur la Porsche 911 RSR n°92 qu'il partage avec Kévin Estre et Michael Christensen. Le Limbourgeois rate la pole pour cinq dixièmes. Corvette Racing a mis tout le monde d'accord avec la pole pour la C8-R n°64 de Nick Tandy devant la n°63 d'Antonio Garcia. Frédéric Makowiecki est 3ème sur la Porsche 911 RSR n°91. Pole en GTE-Am pour Vincent Abril (Ferrari 488 AF Corse n°69). L'équipière de Sarah Bovy, Rahel Frey (Ferrari 488 Iron Dames n°85), ferme la marche après avoir été épinglée pour les track limits à plusieurs reprises.

Les voitures reprennent la piste ce soir pour la quatrième séance d'essais libres qui se disputera en nocturne à partir de 22 heures.