Moteurs Commentaire à chaud des frères Vanthoor et de Vervisch après leur performance allemande.

Frédéric Vervisch (1er): "Avec mes deux 2èmes places en WTCR et ma victoire aux 24 heures du Nürburgring, c'est la meilleure semaine de ma carrière en voitures fermées. Ce fut magique. Peut-être que je ne revivrai plus jamais de semaine comme celle-là. Pour avoir une chance de gagner, il fallait bien se qualifier. Je suis fier d'avoir signé le 4ème temps car notre Audi n'est pas la meilleure au niveau de la BoP. Nous n'avons pas eu le moindre souci. Dries et moi avons pris beaucoup de risques et attaqué sans cesse. On manquait de moteur et nous avions du mal à nous défaire de GT4 ou de TCR. Merci Audi Sport et Phoenix Racing. Cap désormais sur les 24 Heures de Spa que je veux gagner."

Dries Vanthoor (1er): "Rejoindre mon frère au palmarès est un rêve qui devient réalité. Je l'avais vu gagner en 2015 et je m'étais juré de gagner aussi au Nürburgring. Cette victoire est aussi belle que celle des 24H du Mans en GTE-Am il y a deux ans. A côté de cela, j'ai de la peine pour Laurens. Mais le règlement est ce qu'il est et doit être appliqué. Cela dit, j'ai regardé la vidéo et n'ai pas vu de drapeaux jaunes pour annoncer la neutralisation. Après sa désillusion du Mans il y a une semaine, je comprends sa tristesse. Mais nous allons en discuter et mettre tout cela de côté pour aller de l'avant au plus vite."

Laurens Vanthoor (2e): "Je n'ai pas de mots d'avoir perdu la victoire de cette façon. Je n'ai pas vu les drapeaux jaunes et ma radio pour communiquer avec l'équipe était défectueuse. Vu que la victoire devait revenir à un autre concurrent, je souhaitais qu'elle revienne à Dries. Je suis très fier de lui mais en même extrêmement frustré d'avoir perdu la victoire. Je garderai cette frustration en moi pendant longtemps à mon avis..."