Grâce à une très bonne stratégie décalée et une exploitation favorable des nombreux Codes 60 cassant le rythme à chaque incident, les Audi R8 LMS WRT ont pris l'avantage après quelques heures aux 24H de Dubai.

Au quart de l'épreuve, alors que la nuit est tombée depuis quelques heures déjà, la #31 WRT pilotée en ce moment par Fred Vervisch mène la danse avec 1'40 d'avance sur la MS7 by WRT de Dries Vanthoor.

Après avoir perdu du temps en début de course en faisant la queue à la pompe de ravitaillement, la Mercedes #4 Abu Dhabi Racing by HRT de Rafaelle Marciello est remontée au 3e rang mais à un tour devant la Lamborghini Barwell.

Les Benz CP Racing, leader en GT3-Am, et Sun Energy by SPS avec notamment Jules Gounon complètent le Top 6 devant les Porsche Dinamic et Herberth déjà pointées à trois tours.

L'Aston Martin Vantage GT3 ProSport pilotée par le quatre Belges parmi lesquels Jean Glorieux pointe au 18e rang devant l'Audi Saintéloc de Christian Kelders et Pierre-Yves Pâques.

Vingt-sixième rang pour l'Audi GT2 PK Carsport de Longin-Longin-Lowette-Guerlinckx, leaders en GTX devant la Porsche de Glenn Van Parijs et des fils Redant, première de la 991 Cup. Après un très bon premier relais, Tom Boonen sur la seconde voiture du Red Ant Racing est 29e.

L'Audi RS3 du team belge AC Motorsport sur laquelle on retrouve Mathieu Detry est 39e au classement général (sur 79 autos au départ) et en tête du classement TCE regroupant les voitures de Tourisme type TCR.