Pour viser la pole position des 24 Heures du Nürburgring 2020 ce vendredi soir, il fallait soit piloter une Mercedes-AMG GT3, soit une BMW M6 GT3. A l'exception de Luca Ludwig qui est parvenu à hisser vaillamment sa Ferrari 488 GT3 n°26 du team Octane126 à une superbe 2ème place, le Top 8 est monopolisé par les machines d'Affalterbach ou de Munich.

La pole est revenue à Maro Engel. Au volant de la Mercedes-AMG GT3 n°4 du Haupt Racing Team qu'il partage avec Adam Christodoulou, Luca Stolz et Manuel Metzger, l'Allemand francophone a signé un chrono en 8:57.884. Un chrono remarquable sachant que les pilotes ont joué les équilibristes sur une piste du Nürburgring tantôt sèche, tantôt humide. Engel est le seul pilote à avoir tourné sous la barre des 9 minutes. A ses côtés, on retrouvera donc la Ferrari 488 GT3 n°26 de Ludwig-Trummer-Grossmann-Hirschi.

La deuxième ligne sera 100% Mercedes avec l'AMG-GT3 n°9 jaune fluo du team Getspeed confiée à Buhk-Marciello-Götz-Schiller et la n°22 10Q Racing de Heyer-Asch-Jäger-Juncadella. Troisième ligne 100% BMW avec la M6 GT3 n°99 ROWE Racing de Yelloly-Sims-Catsburg-Eng et la n°42 Schnitzer Motorsport de Farfus-Klingmann-Tomczyk-Van der Linde. Suivent la Mercedes-AMG GT3 n°8 Getspeed de Collard-Perrodo-Vaxivière-Jöns et la BMW M6 GT3 n°98 ROWE Racing de Wittmann-Auer-Blomqvist-Eng.

On attendait Fred Vervisch comme meilleur performer belge lors de ce shoot-out mais c'est à Maxime Soulet que revient cet honneur. Engagé sur la Mercedes-AMG GT3 n°10 Getspeed qu'il partage avec Markus Palttala et les gentlemen drivers John et Janine Shoffner, le Bruxellois a réalisé le 10ème chrono. Joli ! Chargé de qualifier l'Audi R8 LMS n°1 du Phoenix Racing, Vervisch est crédité du 13ème chrono. A sa décharge, il n'y a que deux Audi devant lui et elles occupent les 11ème et 12ème positions. Éliminée de justesse en première partie du shoot-out, la Porsche 911 GT3-R n°31 Frikadelli Racing que pilote Maxime Martin s'élancera 18ème.

Chez les autres Belges engagés ce week-end, 40ème chrono absolu et 4ème place en SP7 pour Kris Cools (Porsche 991 Cup n°63 RPM Racing), 4ème place en SP10 pour Nico Verdonck et Guido Dumarey (Aston Martin Vantage n°71 ProSport), et pole position en SP3 pour le trio Muytjens-Brody-Derenne (Toyota GT86 n°124 Pitlane-StVith).