Alors qu'il reste 180 minutes à couvrir, la lutte pour la victoire aux 24 Heures de Spa-Francorchamps est toujours très intense. On se dirige vers un duel sans merci entre Audi et Ferrari, le tout arbitré par Porsche et Mercedes.

Au pointage des 21 heures de course, c'est l'Audi R8 LMS n°25 Saintéloc Racing de Boccolacci-Haase-Winkelhock qui mène la danse. Le bolide de l'écurie française s'est battu à couteaux tirés avec l'autre Audi engagée par Attempto Racing et domptée par un Fred Vervisch des grands jours. S'étant arrêté plus tôt du fait de sa stratégie décalée, la R8 n°66 était toutefois signalée au 5ème rang au moment d'établir le classement. Entre les deux Audi, on retrouve donc la Ferrari 488 n°72 SMP Racing de Molina-Rigon-Calado, la Ferrari 488 n°51 AF Corse de Calado-Nielsen-Pier Guidi, et la Porsche 911 GT3-R ROWE Racing n°98 de Vanthoor-Bamber-Tandy. Tout ce beau monde se tient en une minute. Magique !

Baptiste Moulin est à 3 heures de son rêve de terminer ses premières 24 heures de Spa sur le podium. Le Tournaisien est 3ème de la Silver Cup avec la Lamborghini Huracan n°555 Orange1 FFF. WRT était 4ème de la catégorie peu avant midi mais Benjamin Goethe a planté l'Audi R8 n°33 dans le Raidillon, provoquant un Full Course Yellow. La Mercedes-AMG n°5 HRT de Haupt-Piana-Afanasiev-Beretta mène toujours la catégorie.

Maxime Martin est toujours sur le podium provisoire de la classe Pro-Am. L'Aston Martin Vantage n°188 Garage59 du Bruxellois est 3ème et peut encore menacer la Lamborghini Huracan n°77 Barwell de Mitchell-Collard-Collard-Machitski et la Ferrari 488 n°93 Sky Tempesta de Fisichella-Frogatt-Hui-Cheever. 5ème position pour la BMW M6 "Art Car" n°10 Boutsen Ginion de Lessennes-Klingmann-Ojjeh-Vannelet qui a toutefois été ralentie par une crevaison. C'est en revanche fini pour Louis Machiels (Ferrari 488 n°52 AF Corse) qui est violemment sorti à Stavelot.