Alors que les Ardennes belges commencent à se parer de leurs couleurs automnales, les 2CV de tous poils monteront en piste dès ce samedi sur le circuit de Spa-Francorchamps pour le double tour d’horloge exclusivement réservé à elles.

La 2CV est bien ancrée dans l’histoire du sport automobile belge. La célèbre chevronnée a droit depuis 1985 à sa propre épreuve de 24 heures à Spa-Francorchamps. Mais les temps ont changé depuis la première édition sur le tracé surréaliste empruntant partiellement le chemin des ambulances.

Ces ‘’deuches’’ de compétition s’éloignent désormais de plus en plus du modèle de série, où les Adrian Newey en herbe peuvent s’en donner à cœur joie pour concevoir des aéros très travaillées. La catégorie Hybride a également pris le pouvoir au fil des ans. Les 2CV de cette classe ne sont plus équipées d’un moteur Citroën amélioré mais d’un bicylindre 850cm³ de moto BMW, supposé apporter un gain de performance et de fiabilité important.

Si une poignée d’irréductibles passionnés continuent encore et toujours à faire vivre le championnat tout au long de l’année, ce sont bien les 24H02CV qui tiennent la vedette du calendrier. Une soixantaine de voitures sont ainsi attendues pour cette 31ème édition où la fameuse ‘’dodoche’’ sera bien sûr à la fête. Ici, pas question d’un quelconque équipage-star. La 2CV, c’est une affaire de spécialistes où fiabilité et régularité sont les maîtres-mots.

On retrouve toutefois au départ quelques gloires du sport automobile belge, à l’instar du rallyman Pascal Gaban qui remettra en jeu sa couronne de lauréat 2014 sur la Dyane n°44 de Toiture Honin victorieuse un an plus tôt. Le pistard Jean-François Hemroulle, qui a jadis fait les beaux jours d’Audi dans nos contrées, sera aussi de la partie sur la Dyane n°8 du Phoenix Racing (rien à voir avec le team de GT !). L’inusable Jean-Pierre Van de Wauver sera quant à lui aligné sur un roadster Burton répondant à la catégorie Expérimentale. Ajoutez à cela une kyrielle de pilotes roulant d’habitude en BGDC et en Fun Cup, des amateurs éclairés, des jeunes loups mais aussi des novices pour qui la 2CV représente une première étape en sport automobile et vous obtenez un plateau chamarré où l’ambiance conviviale prime sur tout le reste.

La traditionnelle grande parade pour 2CV et autres Citroën de légende aura lieu dès samedi 14h55, juste avant la mise en grille des 24H02CV 2015. Les concurrents prendront le départ de l’épreuve sur le coup de 15h45, les essais qualificatifs se déroulant de 9h45 à 10h45 et de 12h20 à 13h20 sur deux séances de 60 minutes.

La Twin’Cup française, mettant en scène des Renault Twingo de première génération, se produira également en lever de rideau des 24 Heures. Un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte, d’autant plus que l’entrée est entièrement gratuite.