Moteurs Mathieu Detry et Vincent Radermecker (Audi AC Motorsport) sont les meilleurs belges classés à la 5ème place.

L'histoire retiendra que la première édition des 500 Tours de Spa-Francorchamps a été remportée par une équipe hollandaise. Faisant partie des favorites, l'équipe Red Camel-Jordans.nl n'a laissé de chance à personne. Les Bataves Tom Coronel, Ivo et Rik Breukers, associés à l'Espagnol Pepe Oriola, ont habilement profité des neutralisations pour creuser un écart substantiel sur leurs poursuivants. La Cupra TCR n°101 aura mené la quasi-totalité des 23 heures de course.
La meilleure prestation belge est venue de l'équipe theutoise DG Sport qui avait la lourde tâche de faire débuter la Peugeot 308TCR sur une course aussi longue. Tout s'est bien passé pour la formation de Christian Jupsin qui termine à six tours de la Cupra victorieuse. Les Français Aurélien Comte, Julien Briché et Teddy Clairet n'ont jamais pu combler leur retard sur les vainqueurs qui avaient déjà pris une grosse option sur la victoire avant les douze coups de minuit. Troisième place pour la Cupra TCR n°131 Bas Koeten Racing de Buri-Azcona-Laaksonen-Danz-Apotheloz.
Malgré des petits soucis au niveau des freins, AC Motorsport hisse son Audi RS3 LMS n°8 à la 5ème place absolue et la 2ème en Pro-Am derrière la Cupra TCR n°65 Viper Niza Racing de Koo-Ang-Hairuman-Moh. Associés au Français Stéphane Perrin et au Britannique Stewart Lines, Mathieu Detry et Vincent Radermecker sont les meilleurs pilotes belges classés. Les troupes d'Arnaud Quédé ont devancé de trois tours la Peugeot 308TCR n°46 Burton Racing de Corthals-Burton-Fumal-Meurens-Stéveny. Pour ses grands débuts en circuit, le team de Caren Burton repart avec la médaille d'or en catégorie Am.
Pour sa dernière apparition en sport auto, Ward Sluys n'a pas vu l'arrivée au volant de l'Opel Astra n°85 V-Max Racing qui avait pourtant animé le début de la course. Abandon également pour l'Audi RS3 LMS du QSR Racing.
Au total, huit voitures sur dix-sept ont rallié de l'arrivée de ces 1ers 500 Tours de Spa-Francorchamps. Rendez-vous début mai pour la 2ème édition où, on l'espère, les différentes leçons auront été tirées d'ici là afin de proposer une grille nettement plus imposante. Il faut que les speakers Vincent Franssen et Antoni Coppi, dont les voix ont résonné dans les haut-parleurs du circuit pendant toute la course, aient quelque chose de plus consistant à se mettre sous la dent...
© DR