Disputée sous le soleil et, on espère pour la dernière fois, devant des tribunes désespérément vides, la première manche du Championnat du Monde d'Endurance a tenu toutes ses promesses.

Pour leur première course, les Hypercar, nous ont tenu en haleine en offrant une lutte indécise jusqu'au bout entre Toyota et Alpine. Les Japonaises semblaient avoir pris l'avantage lors du premier relais. Mais l'unique Alpine A480 est revenue dans le match et a même pris la tête à l'issue du premier relais. Avec des relais plus courts de trois tours, la fausse Hypercar (une ex-Rebellion LMP1 bridée) a dû s'arrêter certes une fois de plus. 

Mais elle a regagné aussi du temps lors des pitstops. Les trois Hypercar se sont donc échangées le leadership au fil des arrêts. Jusqu'à qu'un tout droit dans le gravier et le mur de pneus à Bruxelles relègue la #7 de Kamui Kobayashi à un tour.

Il restait donc une GR010 Hybrid LMH face à l'Alpine en tête jusqu'à 39 minutes de l'arrivée, mais obligée donc de s'arrêter une fois de plus. André Négrao, Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxivière finissaient à une bonne minute ce qui laisse augurer d'une belle bagarre aux 24H du Mans.

Finalement le dernier mot et la victoire revenait à la #8 de Kazuki Nakajima, Sébastien Buemi et Brendon Hartley, détentrice du meilleur tour en course. 

Stoffel Vandoorne a perdu le premier accessit à dix minutes de l'arrivée

En LMP2, les champions en titre United Autosports ont confirmé la suprématie affichée durant toute la semaine. Seulement inquiété durant le premier relais par l'Oreca 07 Team Nederland de Giedo Van der Garde avant que ce dernier ne doive céder le relais au Gentleman Driver Fritz Van Eeerd (ils 'imposent en Pro-Am), le trio victorieux composé de Filipe Albuquerque, Phil Hanson et Fabio Scherer s'est imposé.

Certes avec un tour de retard sur les Hypercar, mais avec plus d'une minute d'avance sur les deux Jota, celle de Stoffel Vandoorne, Sean Gelael et Tom Blomqvist perdant le premier accessit à dix minutes de l'arrivée face à la voiture soeur de Davidson-Da Costa-Gonzales après que Tom Blomqvist ait écopé d'un passage obligé par les stands pour une manoeuvre dangereuse au pied du Raidillon où il a failli s'accrocher avec l'Alpine. 

Troisième podium en autant de courses en protos pour notre compatriote. Bon boulot !

En lice pour le podium pour ses débuts en Championnat du Monde grâce à un excellent premier double relais de Robin Frijns, l'Oreca WRT était rentrée dans son stand à mi-course avec un embrayage défaillant obligeant l'équipe belge à démonter la boîte de vitesses. L'équipe de Vincent Vosse se classera 30e et dernière classée.

En GTE-Pro, victoire sans surprise de la Porsche #91 du poleman Kevin Estre et de Neel Jani une vingtaine de secondes devant les deux Ferrari AF Corse de Calado-Pier Guidi et Molina-Serra.

Enfin en GTE-Am, les Italiens ont pris leur revanche avec le succès de la 488 AF Corse de François Perodo associé à Niklas Nielsen et Alessio Rovera. Parmi les plus rapides de la catégorie, le Belge Alessio Picariello avait ramené sa Porsche sur le podium mais chutait au 5e rang de la catégorie après l'arrivée suite à une pénalité pour excès de vitesse durant la procédure de neutralisation aux drapeaux jaunes.

Classement 6H de Spa

: 1. Buemi-Nakajima-Hartley (Sui-Jap-NZ/Toyota GR010 Hypercar) 162 tours; 2. Lapierre-Vaxivière-Negrao (Fra-Fra-Bré/Alpine A480 Hypercar) à 1.07.196; 3. Kobayashi- Lopez-Conway (Jap-Arg-GB/Toyota GR010 Hypercar) à 1t ; 4. Albuquerque-Hanson-Scherer (Por- GB-All/Oreca 07-Gibson United Autosports) à 1t (1ers LMP2) ; 5. Davidson-Da Costa-Gonzales (GB-Por-Mex/Oreca 06-Gibson Jota) à 2t ; 6. VANDOORNE-Blomqvist-Gelael (BEL-GB-Ind/Oreca 07-Gibson Jota) à 2t ;7. De Vries-Van Uitert-Van Eerd (P-B/Oreca 07-Gibson Team Nederland) à 2t (1ers LMP2 Pro-Am) ; 8. Brundle-Van Der Zande-Schmiechowski (GB-P-B- Pol/Oreca 07-Gibson Inter Europol) à 3t... 15. Estre-Jani (Fra-Sui/Porsche 911 GTR) à 8t (1ers GTE-Pro) 20. Nielsen-Perodo-Rovera (Dan-Fra-Ita/Ferrari 488 GTE) à 10t (1ers GTE-Am) ; 24. PICARIELLO-Haryanto-Seefried (BEL-Ind-All/Porsche 911 GTR) à 11t