Sauf que la Pole position n'est pas revenue à une Toyota mais à... l'Alpine A480 ! L'ex-Rebellion repeinte en bleu et pilotée par Matthieu Vaxivière, Andre Negrao et Nicolas Lapierre s'est montrée la plus rapide avec un meilleur temps en 1.30.364. Le proto engagé par l'écurie Signatech a devancé de moins d'un dixième la meilleure des GR10, la n°8 de Hartley-Buemi-Nakajima. Troisième chrono pour la n°7 de Kobayashi-Conway-Lopez, à 176 millièmes. Quant à la Glickenhaus, elle a concédé 1,8 seconde sur la tête, Richard Westbrook étant crédité du 11e temps au milieu des LMP2.

Venons-en aux LMP2, où JOTA s'est payé un beau doublé. Auteure du 4ème temps absolu, l'Oreca n°28 que Stoffel Vandoorne partage avec Sean Gelael et Tom Blomqvist s'est offert la pole de classe pour 45 petits millièmes devant la voiture-soeur n°38 de Da Costa-Gonzalez-Davidson. On retrouve ensuite l'Oreca n°29 Racing Team Nederland de Van Eerd-Van Uitert-Van der Garde. Sixième temps pour l'Oreca n°31 WRT de Frijns-Milesi-Habsburg.

Festival Porsche en GTE-Pro avec un nouveau tour de force de Kévin Estre qui a signé la pole au volant de la 911 RSR n°92 qu'il partage avec Neel Jani et Michael Christensen. Auteur d'un meilleur temps en 1:37.986, le héros des dernières 24 Heures du Nürburgring a devancé la Ferrari 488 n°51 AF Corse de Calado-Pier Guidi et la Porsche 911 RSR n°91 de Bruni-Lietz-Makowiecki. Pole Porsche également en GTE-Am grâce à la 911 RSR n°56 Project1 de Cairoli-Perfetti-Pera.

Départ des 8 Heures de Portimao demain sur le coup de midi, heure belge.

© DR

© DR