Les 8 Heures de Portimao ont été marquées par un long chassé-croisé entre l'unique Alpine A480 et les Toyota GR10. Partie depuis la pole position, l'ex-Rebellion était intrinsèquement plus rapide mais était pénalisée par des ravitaillements plus fréquents que les Nippones. Il n'y a finalement pas eu de miracle pour Nicolas Lapierre, André Negrao et Matthieu Vaxivière. En dépit d'un parcours faste avec quelques beaux dépassements, le trio de l'équipe de Philippe Sinault a été battu par les hypercars du Toyota Gazoo Racing qui signent un nouveau doublé pour la 100e du constructeur nippon en sport-proto international.

Comptant un pitstop de moins que la voiture-soeur, la n°8 de Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Brendon Hartley s'impose pour 1,8 seconde de bon sur la n°7 de Kobayashi-Conway-Lopez. L'Alpine est à 1 minute. Quant à la Glickenhaus, sa course s'est résumée à une séance d'essais grandeur nature. Engluée dans le peloton des LMP2 en début de course en raison d'une mauvaise pression de pneus entrainant une usure abusive, l'hypercar américaine s'est accrochée avec deux GTE, le choc endommageant sa transmission. Une fois le mal réparé, le bolide rouge a accumulé les kilomètres pour rallier l'arrivée, signant des temps à 1 seconde des Toyota et de l'Alpine.

Déjà sur le podium aux 6 heures de Spa, Stoffel Vandoorne a remis ça au Portugal. Le Courtraisien a pourtant vécu un début de course rock and roll, son équipier Tom Blomqvist partant en toupie au bout de quelques hectomètres. Finalement, l'équipage de l'Oreca JOTA n°28 prend la médaille d'argent en LMP2, finissant à seulement 4 secondes de la voiture-soeur de Davidson-Gonzalez-Da Costa. Troisième place pour l'Oreca United n°22 de Di Resta-Boyd-Hanson devant l'Oreca WRT n°31 de Frijns-Habsburg-Milesi qui aurait pu gagner sans deux passages par la pitlane pour vitesse excessive dans les stands.

En GTE, razzia Ferrari alors que Porsche avait dominé les qualifs. Les 488 AF Corse signent le doublé en Pro avec la n°51 de Calado-Pier Guidi devant la n°52 de Serra-Molina. La Porsche 911 RSR n°92 de Estre-Christensen-Jani complète le podium. Victoire en Am pour la Ferrar 488 n°47 Cetilar de Sernagiotto-Lacorte-Fuoco devant la Porsche 911 RSR n°56 Project1 de Perfetti-Cairoli-Pera et la Ferrari 488 n°54 Spirit of Race de Castellacci-Flohr-Fisichella.