Le Frikadelli Racing s'impose en Afrique du Sud avec Tandy, Olsen et Jaminet.

On y a cru jusqu'au bout pour Frédéric Vervisch. Un cadeau du ciel tombait pour le Courtraisien dès le 1er tour quand des soucis électriques immobilisaient la Mercedes-AMG n°999 GruppeM du leader du championnat Maxi Buhk et ses dauphins Raffaele Marciello et Maro Engel. Vervisch n'avait donc qu'à marquer six points à l'issue des 9 Heures de Kyalami pour décrocher le titre en Intercontinental GT Challenge. Malheureusement, Fred et ses équipiers Dries Vanthoor et Kelvin Van der Linde ont achevé l'épreuve sud-africaine à la 11ème place au volant de l'Audi R8 n°25 WRT. Insuffisant hélas pour empocher la couronne, mais pas de quoi ternir une belle saison pour l'ami Fred qui sort d'une saison idyllique en GT3.
Marquées par une nuit apocalyptique, les 9 Heures de Kyalami ont donc sacré ceux qu'on attendait le moins. C'est la fricadelle la plus rapide du monde qui s'est imposée en Afrique du Sud, en l'occurrence la Porsche 911 GT3-R n°31 du Frikadelli Racing pilotée par Nick Tandy, Mathieu Jaminet et Dennis Olsen. Un véritable carton plein puisque Porsche décroche le titre chez les marques tandis que le Norvégien Olsen coiffe sur-le-fil les favoris pour être sacré chez les pilotes. Une belle récompense pour cet ancien espoir déchu de la monoplace qui a progressivement fait son nid à Stuttgart.
BMW termine l'année sur une note positive avec la 2ème place de la M6 GT3 n°34 Walkenhorst Motorsport de Catsburg-Krognes-Jensen. Troisième place pour les vainqueurs des 24 Heures de Spa, à savoir la Porsche 911 n°20 GPX Racing de Estre-Lietz-Christensen. L'Audi R8 LMS n°29 Land-Motorsport de Haase-Mies-Winkelhock échoue au pied du podium devant la meilleure Mercedes, la n°10 de Götz-Buurman-Stolz.
La meilleure prestation noire-jaune-rouge est venue de Laurens Vanthoor. Epaulé par Earl Bamber et Matt Campbell, le Limbourgeois a ramené la Porsche 911 n°12 Dinamic Motorsport à la 8ème place absolue. 12ème place pour Maxime Soulet sur la Bentley Continental n°107 qu'il partage avec Jules Gounon et Jordan Pepper. Deux échelons plus loin, on retrouve Maxime Martin qui était engagé sur l'Aston Martin n°76 R-Motorsport aux côtés des jeunes Jake Dennis et Enaam Ahmed. Abandon précoce en revanche pour Bertrand Baguette dans la Honda NSX a été victime d'un souci moteur...