Pole position pour la "fricadelle" de Tandy-Olsen-Jaminet.

Avec trois Porsche 911 GT3-R dans le Top 5 à l'issue des qualifications, la marque de Zuffenhausen a marqué un point dans ces 9 Heures de Kyalami, théâtre de la finale de l'Intercontinental GT Challenge 2019. Bonne nouvelle puisqu'on retrouve la monture de Laurens Vanthoor parmi les trois 911 concernées. Le Limbourgeois fait équipe avec Earl Bamber et Matt Campbell, ce dernier ayant signé le 5ème chrono lors du shoot-out sur la voiture n°12 engagée par le team italien Dinamic Motorsport. Une bonne entrée en matière donc pour Laurens et ses copains.
C'est une autre Porsche, la n°911 GT3-R n°31 Frikadelli Racing de Jaminet-Olsen-Tandy qui a signé la pole position. La fricadelle la plus rapide du monde a signé un 1:52.825 grâce à l'effort de Nick Tandy. L'Audi R8 LMS Evo n°29 Land-Motorsport de Haase-Mies-Winkelhock a loupé le coche pour 45 millièmes. Troisième chrono pour la Mercedes-AMG GT3 n°999 GruppeM de Buhk-Marciello-Engel qui précède la Porsche 911 GT3-R n°20 GPX Racing de Estre-Lietz-Christensen, victorieuse aux 24 Heures de Spa-Francorchamps.
Du côté des autres Belges, Betrand Baguette partira à une belle 8ème place sur la Honda NSX n°30 qu'il partage avec Marco Bonanomi et Dane Cameron. Treizième chrono pour la Bentley Continental GT3 n°107 de Maxime Soulet. Grosse déception pour Fred Vervisch qui est en lice pour le titre ce week-end. Le Courtraisien et ses équipiers Dries Vanthoor et Kelvin Van der Linde partiront 15èmes sur l'Audi R8 LMS Evo n°25 du Team WRT.
Les 9 Heures de Kyalami débuteront demain à midi, heure belge.