L'ancien pilote de Formule 1 Alessandro Zanardi a été intubé et placé dans un coma artificiel suite à son grave accident avec son handbike (vélo à main) vendredi. Le procureur de Sienne a ouvert une enquête.

L'état de santé d'Alex Zanardi, 53 ans, demeure "très grave" et été admis dans l'unité de soins intensifs de l'hôpital universitaire Santa Maria alle Scotte de Sienne, à la suite de l'accident de la route survenu hier après-midi dans la municipalité de Pienza, province de Sienne . C'est ce que fait connaître le nouveau bulletin médical, le troisième, publié par la clinique siennoise.

La veille, l'Italien avait subi une opération neurochirurgicale de trois heures avant d'être admis aux soins intensifs. L'ancien pilote de Formule 1 a également été soumis à une chirurgie maxillo-faciale pour soigner ses blessures au visage et à la tête.

Le dernier bulletin ajoute que l'ex-pilote de F1 a été placé dans un coma artificiel et a été intubé. Giuseppe Olivieri, le neurochirurgien qui l'a opéré hier, explique : "L'état d'Alex Zanardi est sérieux mais stable: il est arrivé à l'hôpital avec un traumatisme crânien et facial majeur, avec une fracture des os frontaux. Il a été opéré pour "patcher". Les résultats sont bons, même si cela reste une situation très grave. C'est un patient qui mérite d'être soigné. Nous n'évaluons pas l'impact neurologique pour le moment, c'est quelque chose que nous verrons par après, quand il pourra être réveillé. Une situation grave signifie qu'il s'agit d'une situation dans laquelle on peut mourir, et dans ces cas, les améliorations se produisent lentement au fil du temps, tandis que l'aggravation peut être rapide et brutale. Il a subi une tomodensitométrie immédiatement après la chirurgie et possède maintenant un cathéter pour mesurer la pression intracrânienne. L'intervention s'est déroulée comme il se doit vu que la situation initiale était très grave"

Zanardi participait à un relais baptisé "Obiettivo tricolore", réunissant des athlètes paralympiques en handbike, vélo ou chaise roulante. Il a "perdu le contrôle" de son vélo à main, "a fait deux tonneaux puis a percuté un camion. La collision a été terrible", avait indiqué Mario Valentini, entraîneur de l'équipe d'Italie de cyclisme handisport, aux médias italiens. Le procureur de Sienne a ouvert une enquête pour vérifier si l'événement était suffisamment sûr et que le camion qu'a percuté Zanardi avait le droit d'être là. Selon plusieurs témoins, le conducteur du semi-remorque ne serait en rien responsable.